-13.La damnation

 

( vous pensier quand même pas que c'était fini j'espère! )

Mendes était a quelques pas de Léo. Ce dernier tremblait comme une feuille au vent. Le cyborge leva son énorme bras en fer au dessus de la tête du petit homme. De toute ses force Mendes abaissa son bras. Léo cligna des yeux et lorsqu'il les ré-ouvrit. Mendes avait disparu. Non, il avait juste recu un coup et avait été projeter par la force de l'impact. Le plafond s'affaissa de quelques centimètres. De la poussière tombait. Mendes venait tout juste de recevoir en plein visage une des énormes poutres qui soutenait le chateau. À l'extrémité de la salle infiniement grande, Une ombre se tenait debout dans le noir. Ont distinguait les deux mains de la personne prendre un objet et le placer sur sa tête. Ce mystérieux intru avait une queue.... de loup! Une autre ombre se leva juste derrière la première. Celle-ci aussi mit quelque chose sur sa tête...Non...c'était parfaitment impossible...ça ne se pouvait tout simplement pas... ce n'était pas quelque chose qu'ils mettaient sur leur têtes....Ils mettaient leurs têtes!! Soudain, quatres yeux apparurent dans le noir de la pièce. Mendes se releva et contempla ses yeux. Une des ombres avait des yeux entièrement rouge, d'un rouge si  vif, qu'il pouvait vous tuer en un regard. L'autre, les yeux étaient injecter de noir, si sombre que le simple fait de les voirs en fit trembler Mendes. Ce dernier ce reprit et demanda a savoir qui se trouvait devant lui. Une voix, celle de...de...la voix d'Enium.... lui répondit:
-Nous te remercions de nous avoir tuer.Pour te prouver notre gratitude,nous te ferons par de cette expérience enrichissante.
L'ombre aux yeux noir avancait lantement en direction de l'homme de fer. Lorsque cette personne....ou cette chose passa devant un faible rayon de lumière, Mendes eut peur pour sa vie. Non seulement Asaka se tenait debout, mais elle s'avancait vers lui. Les yeux injecter de noir d'Asaka et son sourire machiavélique lui donnait un air...de démon tout droit sorti de l'enfer. Léo se rapella l'insigne sur la porte d'entrer «Ceux qui entrent en ses lieux seront exposés au dieu rouge de la mort, Apo et au dieu noir de la dévastation, Tsulka». Asaka devait etre possédé par l'esprit du dieux de la dévastation. Enium commenca a s'approcher lorsque la louve se trouva a proximitée du cyborg. Mendes était figé de peur tout comme Léo. Asaka se jeta sur l'homme de fer et lui arracha ses membres robotiques. N'ayant que commencer la lente descente aux enfer de Mendes, Asaka se mit a lui aracher la peau de sa jambe, ensuite les musles, puis finalement, elle lui brisa  tout les os de sa jambes. Un par un. Mendes s'époumonna a crier sa souffrance. Il implora son pardon a la louve. Cette dernière rie aux éclats et continua de charcuter Mendes. Apres une longue heure de souffrance interminable, Mendes était toujours en vie. Asaka, couverte du sang de son jouet en avait marre d'entendre le même cris et les même demande de pardons. Elle laissa Mendes, ou plustot, les quelques organes tenant ce qui a déja été Mendes, et hurla comme un loup au clair de lune. Mendes était toujours en vie. Bien que la louve l'avait mit en lambeaux, ce dernier restait en vie. Asaka ne voulait pas qu'il meurt, elle voulait qu'il souffre et agonise dans d'atroces souffrances. Était-ce Asaka qui désirait ceci ou plutot Tsulka? Enium se pencha sur les restes de Mendes. Il l'examina de longues secondes. Mendes le supplia de mettre fin a ses jours. Enium prit la tête de Mendes avec son bras gauche. Le loup fit passer son bras droit de par en par du crâne de Mendes. Enium sourit en voyant son bras ressortir du crane. Il ferma le poing et licha le sang de sa victime. Tout comme Asaka, il hurla au claire de lune. Cette dernière se tourna vers Léonard, un sourir plus grand, plus machiavélique, plus dévastateur, plus terrifiant sur le visage. Léo tenta de fuir. La louve se placa devant lui et lui bloqua toute opportunitée de sauver sa peau. Léo tenta de la raisonnée. Elle s'avanca et posa sa main pleine de sang sur le cou du petit homme. Léo lui implora de le tuer rapidement. Elle le déposa tout doucement sur le sol. Le petit barbu cru avoir cette faveur. Il ferma les yeux et se prépara a mourrir en un seul coup. Mais Asaka en voulait plus, le tuer ne rapportait aucun plaisir. La soufrance était plaisante a voir et entendre. La peur était plaisante a voir. Les demandes de pardon étaient plaisantes. Pas la mort. Asaka encra ses crocs dans le visage du petit homme. Ce dernier hurla comme un damné. Tout en continuant de le mordre de partout, la louve le déchirait par petit morceaux. Elle le saccagea. Les organes internes émanants de toutes par, Léo ne voyait plus rien. La louve projeta le corp mutilé contre le plafond et le laissa tomber au sol. Toute dégoulinante de sang et de morceaux de chair et de partie d'organes, la possédée se tourna vers le loup qui dévorrait ce qui restait de la carcasse de Mendes. Enium se laissa le mort et se leva. Asaka et lui échangèrent un regard macabre. Enium sourit d'un sourrir démoniaque et en fini une bonne fois pour toute avec Léonard un un coup pourfendeur porter a son coeur. La louve avait suffisemment manger sur le petit homme. Enium, prit une boucher de ce restait de la Japonnaise. Il goba le biceps et le triceps d'Aya. Asaka le prit par l'épaule. Tout deux se regardèrent. Les deux démons étaient souillés de sang. Asaka serra son amoureux dans ses bras. Enium l'embrassa vivement. Ils hurlèrent et fuirent le chateau. Bien que la nuit fûe bien installée, des milliers de Japonnais étaient toujours dans les rues. Asaka embarqua dans son pickup, Enium dans sa Lancer. Ils roulèrent a fond de caisses. Arrivés en ville ils heurtèrent de plein fouet une bandes d'ados. Ne ralentissent pas, ils continuèrent de rouller et une parade se dressa devant eux. Ils passèrent sur les hommes et femmes jusqu'à ce que tous ls gens finissent par se sauver. Asaka fue la première a sortir de son véhicule. Elle courrue droit en direction d'une famille qui se trouvait tout près. Elle mit en lambeaux tout les membres de la familles. Durant se temps, Enium avait sorti de sa voiture et tuait des dizaines de personnes. Il ne suffisait que d'un seul coup pour transperser le corps ou la tête  de ses victimes. Tout ceux qui mourrait par Enium pouvait se compter chanceux d'avoir eut une mort rapide et sans douleur, ce que les victimes d'Asaka n'eurent pas droit. La louve mettait en pièce ses "jouets" mais ne les tuaient pas. C'était bien plus plaisant de regarder le spectacle que de mourrir tout bêtement. Apres tout, qui ne souhaitait pas voir tout les siens mourrirent dans d'atroces  souffrances juste avant de se voir irradier? Certains locataires des logements plus hauts filmaient la scène, envoyaient des informations aux chaines télés, appelaient la police.... Le massacre durra plus deux deux heures avant que les forces de l'ordre arrivèrent. Ils s'en virent tous mort quelques minutes plus tard. Les chaines de télé Japonnaises arrivèrent et restèrent a bonne distance du combat infernal. Les médias Japonnais transferrèrent mondialement leur images. Gimmrock étant venu au Japon pour connaitre les deux loups vit le massacre et décida d'aller y mettre un terme. Même si cela serait la dernière chose qu'il ferait, il finirait se déluge de sang. Il arriva sur les lieux du bain de sang et fit face aux deux possédés. Ceux-ci cessèrent de tuer et le dévisagèrent. Gimmrock s'avanca vers Enium et tenta de le raisonner. Ce dernier hurla et se jeta sur Gimmrock. À l'aide de sa main controlant le feu, il stoppa l'attaque du loup et lui prit les deux bras. Ce dernier ne pouvait s'enfuire désormais. La louve sauta se perturbateur et le mordit a la nuque. Une entaille des crocs de la louve se vît sur le cou du "héros". Celui-ci prit la louve avec son bras controlant la glace. Il lui fit une cléf de bars. La possédée lui mordit le bras, mais Gimmrock n'abandonna pas. Il maintenit sa prise sur les deux loup et tenta de nouveau de les raisonner. Sans succes une fois de plus. Enium fut prit dans une énorme boule de feu rouge vif. Ce feu ardent n'était pas l'oeuvre de Gimmrock puisque les flammes ne consummait pas le corps du loup, elles en émmanaient. Enium devenait plus puissant.  Gimmrock n'eut pas le temps de penser a les laisser pour sauver sa peau que la louve fûe a son tour envelopper de flammes noirs. Enium brisa le bras de son opposant pendant que sa bien aimer broya l'autre bras dans sa machoir. La louve voulu jouer avec cet insecte nuisible mais son amoureux  se chargea de son cas avant elle. Lorelei, qui suivait Gimmrock depuis quelques jours pour savoir la raison de sa venu au Japon, arriva juste a temps pour voir le bras d'Enium extirper le coeur de Gimmrock de son corps. Le loup éclata le coeur dans sa main et apperçu la femme a l'armur dorée. Il se lança sur elle. Lorelei utilisa son petit magnétophone a ultra son et le régla a la puissance maximal. Le loup s'effondra sur le sol et perdi connaissance aussitôt. La louve, s'était couvert les oreils de sang et de bouts de chairs. Les ultra-son ne lui firent aucun effets. La louve lui fît un sourrire macabre et se lança sur son nouveau jouet. Cet dernière esquiva ce qu'elle crue etre une attaque. Asaka eue un rire démonique et se secoua la tête. Elle déboucha ses oreils et dévisagea la femme couverte d'or. La possédée montra a son jouet le petit appareil qu'elle tenait dans sa main. Lorelei apperçue, dans la main de son amie, son appareil ultra-son. Lorelei s'approcha de la louve et la prit dans ses bras. Cet dernière laissa tomber le petit appareil sur le sol. D'abord surprise puis ensuite rpise d'une colère insuportable, Asaka se mit a griffer l'armure d'or. Lorelei lui parla  tout doucement a l'oreil. Elle tenta de raisonner son amie en lui rapportant la mort de ses amis les plus cher; Léonard et Aya. Elle rappella a la louve toute les vies qu'elle venait de prendre en une nuit. Asaka ne pouvant contenir une tel dose de véritée si cruelle piqua une crise de démence. Lorelei continua la liste atroce. La louve se rpit la tête a deux mains. Un cris de douleur, aussi strident que pouvait crier la louve émanait des entrails de son corps plonger dans un bain de sang. La louve finie par perdre conscience et s'effondra sur la chaussé inondée de sang. Lorelei prit son amie dans ses bras et l'amena près de son amoureux. Elles les tira loin de cette scène atroce et attendie plusieurs heures a leur coter.

 

(je me suis reprit pour la durée du chapitre 12 avec des mots un peu plus "pousser" dans ce chapitre. Merci mon dictionnaire!!)

(j'ai décidé de passer une annonce...je veux mettre trois personnes dans mon histoire. Seulement, je veux pas les creer. Ce que je veux dire, c'est que trois personne peuvent ce voir dans mon hsitoire. Ce que j'ai besoin, votre nom, ou prénom, ou pseudo( tant que ca vous identifie) une description pshysique( ce que vous porter comme vetements de tout les jours+ cheveux et...grandeur si sa mérite d'etre mentionner( super grand, super petit, super mince ou super gros)

prendre note:
si vous acceptez d'etre dans mon histoire, venez pas me casser les oreils que vous n'aurez jamais fait tel ou tel action. Dans mon histo, vous etes la, mais c'est moi qui decide vos action(il y a une limite quand même)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site