-2.L'ange rouge

(Toujours intriguer par mon histoire? Bien parce qu'il y en a plus qui suit!)

Lorsqu'elle se réveilla de nouveau, d'une manière beaucoup plus paisible cette fois-ci, Léo était accroupi près d'elle une pomme a la main. Léo, qui la regardait comme un père regarde son nouveau né ,lui fit signe qu'elle pouvait prendre son tout premier fruit depuis sa nouvelle vie.  Son petit ange rouge prit la pomme avec ses deux mains et mordît a pleine dents.  Pendant qu'elle mangeait, le petit homme lui carressait les cheveux et il lui dit d'une voix très sentimentale:
-Tu es promue a une belle vie, j'en suis sûr mon petit prodige.  Je vais m'occuper de toi et du mieux que je peux.   Je ne laisserai personne te faire de mal.Après tout, à partir de maintenant, tu es mon ange venue des dieux et je suis ton gardien.
Lorsqu'elle eut finie de manger, Léo lui demanda si elle se portait bien.   Il dut attendre quelques minutes avant qu'elle ne lui réponde qu'elle avait froid.
-Alors ça tombe bien. Dans cette boite j'ai des vêtements de toutes sortes pour toi!   Tu n'as qu'à choisir ce qui te plaît.
Léonard lui tendit la boite avec un sourrire si grand qu'il ne semblait avoir de limite. Cependant, au lieu d'accepter l'offre, elle demanda à Léo de se présenter et de lui dire ce qu'elle faisait dans cette pièce si sombre et froide. Léo ce présentât dans les règles de l'art et lui avoua qu'elle se trouvait dans cette pièce pour recommencer a neuf.  Qu'est-ce qu'elle recommençait a neuf exactement? Elle ne tenait pas vraiment a le savoir....du moins pas pour le moment.  Léo se retourna pour qu'elle puisse se trouver des vêtements comme bon lui semblerait, mais aussi pour voir si elle pouvait s'habiller sans aide.  L'ange farfouilla dans la boite durant quelques minutes et fini par trouver quelque chose a son gout, du moins, c'est ce que Léo déduisit lorsqu'il l'entendit déposer la grosse boite sur le sol. La belle louve couleur amour débarqua de la table.  Lorsqu'elle mis ses pied nus sur le sol métallique, le froid les lui transperça. Elle mis donc une paire de chaussettes pour se couvrir du froid glaciale.  Elle enfila un haut d'ensemble vert qui laissait voir une partie de ses seins sans trop les dévoiler. Elle ne tarda pas a trouver un petit collier gris foncé qui comprenait une série de petits pics;  la minute suivante le collier se tenait sur son cou.  Tout en continuant de chercher, elle tombât sur une sorte de petite jupe verte qui lui donnait un air un peu plus "sauvage".   La jupe et le haut s'agençaient a merveille.   Elle enfouit ses mains plus profondément dans la boite et se heurta a un manchon criblé de pics qui semblait faire parti du même ensemble que le collier.   Sa jupe étant trop grande~ou trop dénudée~la belle chercha une ceinture.  Elle fini par se dégoté une ceinture de balles.  Celle-ci était emmêllée avec des bracelets de haut de bras qui, elle le voyait bien, allait parfaitement avec son collier et le manchon qu'elle portait au bras.  Elle enfila la ceinture et attacha les bracelets.  Lorsqu'elle s'apprètat a refermer la boite, elle aperçue du coin de l'oeil une paire de demie gants du même vert que celui de son haut et de sa jupe.  Elle déposât le couvercle par terre et enfila les gants et referma la boite.  Elle s'approcha de Léo qui n'avait bouger aucun muscle depuis qu'il s'était tourné.   Lorsqu'elle mis sa main sur l'épaule du petit homme, celui-ci se retourna et admira le spectacle qui s'offrait a ses yeux. Qu'elle était belle. Un ange tout droit venue des dieux!   Rien de moins.
-Alors, j'ai l'air de quoi?> dit-elle d'une voix joviale.
-D'un ange venue sur terre pour remettre le monde a sa place>  affirma Léo d'un air amical.
-Dites, qui suis-je excatement?  Et pourquoi je suis couverte de poils rouge et pas vous?
-Elle se rappelle du stricte minimum.   On dirait qu'elle sait qu'elle n'est pas ''normal''.   Une chance pour moi, elle ne se rappelle de ce qu'il y a de plus ordinaire.  Les fonctions motrices, comment parler,s'habiller.  Que des trucs normaux qui sont primordiales. Je n'aurai pas a tout lui apprendre comme ce fut le cas avec le cas numéro 3.>  pensa Léo au plus profond de lui même.
-Pour répondre a ta question>  dit Léonard a la créature de ses rêves < t'es couverte de poils parce que t'es une louve. Une sacrée belle louve.  Et pour qui tu es, ça, ça reste a voir.  Mais avant, il faudrait que tu te trouves un nom.  Un nom qui te représenterait et que tu aimerais.  Un nom et un prénom serait de mise.  Mais surtout, c'est le plus important, arrête de me vouvoyez, je suis ton ami non?   Et des amis ça se vouvoit pas.
-D'acc!   Mais j'ai une autre question.   Pourquoi j'ai pas de nom?
-C'est pas important le pourquoi du comment.  Commence par te trouver un nom ensuite on verra pour le reste.  Tu as plus a t'occuper que ce que tu peux penser.  Alors, as-tu une idée en tête.>  Quelques minutes passèrent avant que 'l'envoyée de dieux' ne dise:
-Je suis une louve ,heu?   Et je suis rouge.........alors mon nom seras Rolf pour red wolf.
-Et bien, t'as de la jujotte, je suis surpris.  Vraiment je ne m'attendais pas a ce que tu puisses faire ce genre de chose seulement une heure après ton réveil!   Mais il te manque toujours un prénom je te signale.
-Je suis censé etre simple d'esprit?
-Non, non, non non non non non, c'est pas ça, mais disons que tu n'est même pas supposer etre capable de te tenir droite et de parler, alors que tu sois capable de faire des acronymes a l'heure ou ont se parle, je crois que t'as tout un QI !
-Ah bon.....>dit-elle souspicieusement.
-Laisse faire ça et trouve ton nom!>  dit Léo d'une voix de moins en moins douce.
Quelques minutes passèrent et elle n'avait toujours pas trouver de nom.  Mais Léo, qui n'as pas la vertue d'etre très patient, en avait marre. Il dit a  Rolf de continuer a chercher son nom et de rester là le temps que Léo ouvre la lumière progressivement jusqu'à égaler un niveau d'éclairage égale a celui d'une journée ensoleillée.  Lorsqu'il s'approcha de nouveau de celle sans nom, il lui dit de le suivre.  Ce qu'elle fit sur le champ sans poser de questions.  Ils sortirent de la pièce et Léonard ferma les lumières derrière lui.  Sa louve était dos a lui lorsqu'elle lui dit:
-Asaka
-Asaka?>  demanda Léo
-Ouais,  Asaka.  Mon prénom c'est Asaka.> affirma-t-elle.
-T'es sure?  T'as pris ça ou au juste?
-Ouaip, je suis sure....et je tiens ça de là.>  elle appuya son index sur son front avec un petit sourire en coin.
-J'aime bien, ça sonne bien.  T'as du gout!   T'es pas juste super belle!
Notre louve rouge nouvellement nommé Asaka commençait a ce demander si Léo avait des idées~ qui lui donnaient froid dans le dos juste a y penser~ derrière la tête. Elle mis un pas de distance entre elle et le petit homme qui était la cause de son souci.
Ha mais a quoi je pense, Léo est mon ami et je lui fait confiance>  se dit-elle.
-On va ou comme ça?>  demanda-t-elle au barbu.
-On va évalué tes capacités physiques.
Léo la conduisit jusqu'à l'ascenseur qui ouvrait ses portes pour laisser sortir Mendes, le directeur.  Celui qui fou la trouille a Léo avec ses menaces de faire de Léo le numéro 7.  Mendes sortit rapidement de l'ascenseur et se dirigea vers Léo et Asaka.  Cette dernière fut très surprise de voir un autre type de personne comme Léo, mais....plus grand.  Presque de la même grandeur qu' Asaka.  Mendes s'adressait (ou plutot, gueulait) a Léo:
-Haaa, enfin te voilà, 6!  T'aurais pu m'arvertir, espèce de sac a merde. Ça fait deux heures que j'ai pas de nouvelle de numéro 6 et toi!  Elle a un nom cette jolie créature?  De quelle race ou espèce est-elle? Activités cérébrales, ça dit quoi?
-Demandez-y vous même patron.
Le directeur se tourna vers Asaka. Tout en contemplant son corps de rêve, il passa sa main dans ses cheveux et lui demanda d'une voix infiniment plus  douce que l'instant d'avant:
-Alors beauté, as-tu un nom?  De quel race es-tu?  T'es une chienne?  Non...t'es une renarde, HA!  T'es une renarde j'en suis sure.
Bien que cela ne fait même pas une heure qu'elle est au courant de sa race, ce faire traité de renarde ou même pire, de CHIENNE, la frustrait au plus au point.  Mais Léo ne doit pas avoir peur de cet homme pour rien, alors elle se forca de garder son calme.
-Je m'appelle Asaka Rolf et je suis une LOUVE, monsieur.> Elle avait mis l'emphase sur le mot 'louve' pour...pour..pourquoi exactement? Elle ne le savait pas elle-même, mais elle se félicitait de ne pas avoir crier.
-Bien content de faire ta connaissance, Asaka.>  Il lui prit la main la serra et dit aux deux compères:
-ont se voit au gym!
Mendes leur tourna dos et remonta seul dans l'ascenseur.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

1. Madhatter 05/02/2010

Salut,
C'était juste pour te dire que j'ai lu les premiers chapitres et que je trouve l'histoire plutôt sympa.
Sinon, j'adore ton site, il est magnifique (quand je pense au mien, je me sens bêêêête...)
Bon courage pour la suite !

2. Émilie 25/10/2009

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×