-8.La fuite

Un peu plus tard, plus précisément, 6 heures plus tard, lorsque Asaka se réveilla, elle n'eue même pas le temps de s'étirée un muscle que Léo apparu. Il entra en trombe dans la pièce et referma la porte en un instant. Pourquoi fallait-il qu'il entre si brusquement la journée ou la belle louve avait décidée de ne pas dormir avec du linge sur son corps d'ange? Asaka prit sa botte qui se trouvait tout près d'elle et la balança en plein dans la face de Léo. Il soufrait, mais au moins il ne la voyait pas nue...une fois c'était déjà trop alors deux fois....
-Haaaaaaaaargh.....veux tu bien m'dire pourquoi tu me sacre un coup de botte? » se plaignait Léo les mains en plein visage
-Si tu pense que tu va entrer ici en vitesse et regarder mes seins,tu te plantes royalement!
-Fuck....t'étais pas obliger de me sacrer ta botte en pleine face! t'aurais pue te couvrire avec ton drap, a place!
-J'y ai pas penser...retournes-toi si tu veux pas en recevoir une autre!
-Merde, je t'ai déja vu nue une fois...
-Et c'est déja trop OK! En plus, veux tu bien me dire pourquoi tu rentre si brusquement dans ma chambre? T'aurais pu cogner au moins!» Asaka se changea en vitesse pendant que Léonard lui dit;
-Parce que t'aime mieux crever que je te vois nue?
-Crever?
-Ouais, j'ai entendue Mendes parler au téléphone. C'était assez privée comme conversation. Il veut te tuer.
Asaka finie de s'habiller avant de dire:
-Il a juste a essayer pour voir, je lui dégomme un coup de guitare en pleine gueule et il est mort cet enfoiré. Il est mieux de pas me mettre en colère.
-Nouille, c'est pas lui qui va s'occuper de ton cas, c'est Gimmrock....un gars imprévisible comme tout qui contrôle l'élément du feu et celui de la glace. T'auras même pas le temps de bouger qu'il t'auras congeller. Il est imprévisible, mais il ne résisteras pas a te violée, ça je le sais. Il va te geller la machoir, te violée et ensuite te faire crâmer  dans d'atroces soufrances. Et ça, c'est au mieux, tu veux pas savoir le pire qu'il peux faire.
-Cause toujours» Asaka prit une pomme dans la cuisine et cherchait un steak aussi.
-Au pire, il te congèle la langue pour ne pas t'entendre et te gardes pour se faire du "plaisir" jusqu'à ce que tu en meurs.....et même apres..
-Wo....sado le gars!
-Pas mal plus pire que sadomaso...oublie ton foutu steak, t'en mangeras un lorsqu'on aura foutu le camp d'ici!
-Ont va ou?
-Je sais pas, mais ont fou le camp! Ont prends mon Honda.
-TA MERDE ROULANTE? OUBLIT ÇA! Ont prends mon super pickup.
-Bon bah grouilles tes deux fesses!
Asaka prit sa guitare ainsi qu'une pomme et son i-pod. Les clefs se trouvait déja dans ses poches. Ils prirent le cap vers le garage et Asaka se chragea de défoncée les portes pendant que Léo tentait de sortir quelque chose de sa poche de veste. Asaka défonça la petite porte du garage et appuya sur le bouton d'ouvertur des grosses portes. Léo entra dans le pickup tout de suite après Asaka. La furry démarra sa bagnole et elle mis la pédale au plancher. Le pickup rugis et les pneus partirent en fûmer. Lorsque finalement, le pneu eurent cesser de gliser, le pickup se cabrat sur ses roues arrières. Les deux fuyards sortirent a toute vitesse. Léo dit a Asaka de tourner a gauche mais celle-ci pris a droite.
-Non mais qu'est-ce que tu fou?
-Je vais chercher Enium, je pars pas sans lui.
-Quoi tu la pas tué?
-T'es fou? Moi, tuer Enium? Le seul de comme moi? Celui que j'aime!?!
-Ho...parce qu'en plus tu l'aimes!
-Bah...comme amis là...pas...ha et ferme donc ta gueule!
-Toi t'as une gueule,pas moi!
-Va te faire foutre!
-Et vlan, dans les dents! J't'ais cassée!
-Quoi?
-J'ai écouter Brice de nice hier soir! Vraiment drôle ce film.
Asaka ne lui répondit pas puisqu'ils étaient a destination. Elle entra dans la cours de la veille barraque délabrée et Enium en sorti sur le champ. Il avait l'air de ne pas trop apprécier de voir Léonard avec son amour.Asaka dit a Léo de débarquer. Ce que celui-ci fit sans poser de questions. Enium prit sa place et Asaka ficha le camps en laissant Léo derrière.Léo resta planter là en jurant come un bûcheron. Décidément, c'était pas sa journée! Il allait se faire tuer et il venait de se faire jeter dehors de son taxi. Quoi demander de plus! Quelques minutes plus tard, une camionette noir apparue et s'arrêta juste devant lui.
-T'aurais dû voir ta face!» Asaka était plier en deux. Elle ne s'arrêtait pas de rire.
-Va donc chier!» lui dit Léo. Il prenait très mal cette petite farce.
Léonard prit place a coter de Enium, ce dernier assis a coter d'Asaka. Léo lui dit qu'il avait trouver ou ils allaient aller. Il donna les directives à Asaka et celle-ci suivit le chemin que Léo lui indiquait. Enium et Léo tentait de se découvrir l'un l'autre. Finalement Asaka finie par les présenter des les règles.
-Enium, je te présente Léo. C'est lui qui ma donner vie. Léo, je te présente Enium.» elle aurait voulue ajoutée «celui que j'aime» mais elle ne voulait rien précipiter dans sa relation avec le loup noir.
À partir de là, les deux hommes (ou plutôt l'homme et le loup...)  se mirent a parler de tout et de rien. Léo n'était pas celui qui avait donner vie a Enium. Plus tard, Léo finit par donner à Asaka un cellulaire. Il lui expliqu'à que ce cellulaire ne servait qu'en cas où ils se verraient séparés. Bisarement, Léo en donna un autre a Enium. Le petit homme avoua qu'il en avait acheter deux pour ses enfants  mais qu'il venait de les ravoir par la poste ce matin. Apparemment, ses enfants ne le considérait plus comme leur père. Léo avait son cellulaire sur lui et il donna les numéros de Asaka et lui même a Enium. Il donna le numéro de Enium a Asaka, ainsi que son uméro. De cette facon, si ils se voyait séparer, ils pourraient rester en contact. Asaka entra dans un parking et se stationna. Enium sorti de ses poches un montant d'argent et le remit à Asaka.
-Voilà cinq-cent dollards. Charles-Henris te remercie de l'avoir laisser en vie et il te demande de bien profiter de l'argent que Mendes avait sur lui la journée ou il se fit mettre une dérouillée.
Léo sorti de la cabine et dit au couple de loups de rester là. Les deux loups ne sachant quoi faire durant l'abscence du "mioche" (comme l'avait dit Enium) ils regardèrent dehors. Vraiment, pour un joli petit couple de tourtereau, ça fesait dur. Il eu un flash de lumière et Léo tourna le coin de la bâtisse. Il fit signe au deux loups de sortirent.
-Chambre douze pour moi et treize pour vous deux.» dit Léonard en donnant les clefs a Enium. «ont reste là pour la journée et demain ont pars pour un autre endroit. Je sais pas où,mais ont va y aller.
Asaka fit une moue et demanda à Enium si celui-ci savait ou se trouvait une épicerie. Léo lui dit de laisser faire, il allait commander de la nourriture pour les trois et lorsque le bouffe seras dans sa chambre, les loups n'auront qu'à venir choisir ce qu'ils veulent. Asaka lui dit de commander un steake, elle avait une envie folle d'un steake bien cuit. Léo lui dit qu'à trois heures de l'après midi, il y avait peu de chance d'avoir un steak sur le menu. Asaka gromela quelque chose d'incompréhensible même pour Enium et ils entrèrent dans leurs chambres. Asaka et Enium furent très surpris de constater qu'il n'y avait qu'un seul lit dans la chambre. Ils regrettèrent tout les deux de ne pas pouvoir dormir nue. Asaka se sentait plus libre comme ça, et Enium, lui, ça l'empêchait de sentir ses vêtements qui, disons le franchement, sentait la charogne. Plus de un an avec les même vêtements sur  le dos et nez surdévelopper, n'était pas le meilleur combot imaginable. Ce pendant, dans la salle de bains se trouvait de très,très grandes serviettes.......Enium s'y enferma durant plus de deux heures avant qu'Asaka ne lui demande de sortir. Il en ressorti une serviette le recouvrant des épaules aux pieds. Il s'excusa du temps qu'il avait pris, mais cela faisait un an qu'il n'avait pas pris de bain. De plus, il avait préparé le bain pour Asaka. Celle-ci ne refusa pas l'invitation. Elle s'y enferma et Enium écouta la télé, autre plaisir oublier depuis longtemps. Lorsque Asaka sortie elle aussi avec une serviette recourant des épaules au pieds, elle fit signe a Enium de regarder dans le bain. Le loup noir trouva l'idée interressante et il mit lui aussi ses vêtements sales dans le bain plein de savons.Quelques instant plus tard Léo cogna a leur porte et leur dit d'entrer. Lui qui ne s'attendait pas a voir le couple enrobé dans une serviette leur montra sa commande. Il y avait un steak parmis toute cette bouffe et Asaka le flaira tout de suite. Pendant que les loups choisissaient leur bouffe, Léo alluma la télé. Lorsqu'il se retourna, il tenta de cacher son sourrire. Les loups partirent et Léo se remémora la scène. Il allume la télévision se retourne et appercois les fesses des deux jeunes amis. Apparement, une queue de loup est très encombrant pour ce qui est de se couvrir avec une simple serviette! Au petit matin les deux loups, chacun bien éloigné de l'autre dans le lit, furent réveillés par Léo qui tappait dans le mur.
-Ont est vraiment dans la merde. Ouvrez la télé au quarante et un.
Bien que très endormi, Enium fit ce que lui fit Léonard.  Pendant ce temps, Asaka alla dans la salle de bain pour y mettre ses vêtements. Elle fûe certaine d'entendre du grabuge à l'extérieur mais ce dit que le bruit emmanait du téléviseur et continua de s'habiller. Lorsqu'elle sortie de la pièce elle se demandait ce qui se trâmait dehors, voyant bien que tout ces bruits ne sortant pas de la télévision puisque celle-ci était en mode sourdine. Enium la regarda et couru se changer à son tour. La louve rouge regarda la télé et se vit dedans. Elle passait au nouvelle. Enium, Léo et elle passait aux nouvelles du matin. Apparemment, un homme les avait vu arriver et les as filmés avec son cellulaire. Asaka n'en croyait pas ses yeux. Elle ouvrit les rideaux et fut assailie par une ordes de flash. Des tas de personnes se trouvait devant sa fenêtre. Elle referma les rideaux tout de suite et au même moment, Léo cognait a leur porte et Enium sorti de la salle de bain. Ils se regroupèrent en coqus et décidèrent de leur plan pour échapper aux médias. Lorsque tout fut fin près, Enium sorti par la chambre de Léo et se sauvadans la rue. Pendant que tout les journalistes le regardait prendre la fuite, Asaka se sauva du coté opposer et Léo se confondit dans la foule. Il parvenna jusqu'au pickup d'Asaka et se sauva avec dans une toute autre direction que les deux autres. Les journalistes n'eurent aucunes chances de parler a ne serait-ce qu'un membre du trio et chaque équipes de journaliste embarqua dans leur vanette respectives et se mirent a la poursuite de chacun des membres du trio. Enium avait prit la route devant lui, quatre intersection plus loin il avait tourner a droite, ensuite a gauche et enfin a droite. Il reprit de nouveau a droite et il et pris a gauche dans une ruelle. Durant la course folle d' Enium, Asaka était tout de suite parti a droite, elle pris a gauche a droite, a droite, gauche, continua quelques rues dans cette direction et tourna a droite. Léo lui, était parit a gauche, avait tourné a gauche, encore a gauche, continua quelques rue dans cette direction et pris de nouveau a gauche. Il continua et passa devant une ruelle, il la passa et tourna a droite trois rue plus loin, ensuite il prit de nouveau a droite. Les trois compèrent se retouvèrent au même point au même moment. Les journalistes tournaient en rond comme des vautours et Asaka et ses amis prirent la direction de l'aéroport.

*****

Lorsque Gimmrock arriva au motel, il y avait déja des gênant dans son chemin. Biensure il pouvait très facilement les congeler ou les brûler mais d'autres observait la scène. Si il exterminait la petite vermine qui se trouvait entre la mort des loups et lui, il devrait tuer les spectareur de la scène, et d'autre verrait la mort de ses quelques gens, ils les tuerait et d'autre encore les verraient, à ce stade il ne pourrait plus tous les tuer, certains se sauveront. Bien qu'il pouvait exterminer toute cette ville, le monde entier était beaucoup trop de job pour  lui. De plus, il  avait suivi la louve rouge au cheveux bleus. Au début il voulait la geler, pour probablement s'amuser un peu avec son beau corps, mais il se ravisa lorsqu'il vit qu'elle n'était aucun danger et que la seule "menace mortelle", comme l'avait dit Mendes, était Mendes! Alors Gimmrock décida de mettre un terme a l'embition de celui qui se croyait superieur a Gimmrock. Gimmrock n'as pas de supérieur. Gimmrock n'as pas de dieux. Gimmrock est un dieux. Et a partir de cet exacte moment, Gimmrock décida qu'il allait devenir une personne normal. Il congellerait Mendes et l'expédierait a la louve et ses amis pour que ceux-ci s'occupe comme bon leur semble de cet insecte nuisible. Il souhaita que le mouchard qu'il avait lancer sur le pickup tienne le coup. Comme ça, il pourrait leur envoyer son petit cadeau vivant et plus ou moins en bonne santé. Gimmrock se rendit a l'édifice Mendes Corporation. Quelques heures plus tard, lorsqu'il ressorti de là avec un énorme sac qui semblait peser dans les cent-quatre vingt livres sur les épaules, Gimmrock regarda le petit écran et se mit en route pour l'aéroport. Il devait a tout prit ammener ce colis a monsieur Léonard Stalin avant qu'il prenne son vole. Lorsque Gimmrock fut suffisamment éloigné, il sortit un petit bouton de sa poche et appuya dessus. L'édifice Mendes Corporation partit en fumer et en cendre dans le temps de le dire. S'en était fini de cet abomination.

********

Léo paya le plein prix pour que son pickup monte a bord de l'appareil. Mais ce qui lui couta cher c'était le privilège de le mettre lui-même a bord de l'appareil. Il n'eut qu'à insister qu'il en avait toujours voulu ainsi et pas autrement. La compagnie qui s'occupait de son vole lui laissa carte blanche, puisqu'il paya un petit surplus pour pouvoir réaliser son "rêve". Une fois le véhicule stationné, il dit aux amoureux de bien rester derrière le banc jusqu'au décollage. Le vole fut retarder de quelques minutes pour un colis de dernières minutes. Asaka, Enium et Léo dirent adieu à l'Amérique du Nord et bonjour au Japon! Léo était sur de lui qu'au Japon, les deux loups serait bien plus accepter par la sociétée et aussi bien moins traqués par les médias.Durant tout le trajet, les deux amoureux ne s'essèrent de s'embrasser.Il ne firent que ça, S'EMBRASSER!


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Dbo (site web) 18/11/2009

super le casse ( gg ^^) et je percois un êu d'amour entre enium et asaka donc un intéret de plus pour lire

enfin super super plus je lis et plus je v lire

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×