-20.Les négociations

Asaka dit au revoir a Lorelei et entra. Enium devait toujours etre a la fête puisqu'il ne semblait pas etre rentrer. La louve rouge se prépara un bain moussant pour se débarrasser de l'odeur pestinentiel des ordures quand quelqu'un frappa a la porte. Dyz lui dit que c'était important. Elle ferma l'eau et ouvrit la porte. Deux gars, un loup et un renard, se trouvait devant elle.
-Vous etes bien Asaka Rolf?
-Houais. Vous etes qui?
-Vous venez de la Terre?
-Ouaip.
-Ont est similaire a la police.
-Heu...et c'est a quel sujet?
-Ont a trouver les empreintes de votre cmv dans un compacteur a ordures hors service il y a une heure. Ou vous trouviez vous  entre vingt et une heure et le moment présent?
-Bon, bah je vais faire cours. J'ai étée a la fête avec Enium. J'ai eue du fun et je me suis fait des amis, apres avoir trop manger et je suppose que je commençait a m'ennuyer, je suis surtie me promener.
-Et ensuite?
-J'ai été distraite et j'ai tomber dans le dunker.
-Distraite par quoi?
-Mes pensées.
-A propos de quoi? Si ce n'est pas trop privé biensure.
-Je me demandais, depuis que je suis arrivée avec mon amoureux, je comprends pas. J'ai beau regardée n'importe ou, je ne vois ni enfants ni vieux. Ils sont ou tous ce beau monde là?
-Vous avez pas lu le document qu'ont vous as donner a la banque de donnés?
Très gênée, elle répondit dans un murmur, comme voulant ne pas se fair remarquer :
-Pas encore.
Le loup soupira et continua;
-Comme j'ai pas que ça a faire, je vais etre bref. Comme vous le savez, vous etes pas née louve. D'ailleurs, personnes n'est né loup, chien ou renard. Ont as tous muté, ou été transformer ou peux importe le terme, ont est pas né comme ça. Pour la simple et bonne raison qu'on ne peut pas faire d'enfants.  Personnes ne sait pourquoi ni comment, mais c'est comme ça. Si il n'y a pas de "vieux" c'est que les vieux sont jeunes. Bien qu'ont peut vivre durant près de trois-cent ans, notre apparence ne change pratiquement pas. Pour vous  donner un exemple, j'ai deux-cents quatres ans dans trois jours.
-Mais, alors pourquoi votre odeur m'indique que vous avez vingt neuf ans?
-Vos narines vous traduise l'âge comme si l'ont serait humain. Fêtes le calcul et vous serez qu'en age humain.....heum... je suis nul en calcul mais ont doit mourir dans le coin des trentes cinq ans. Bon revenir a notre visite, nous voulions confirmer que tout allait bien et savoir la raison de votre accident.
-Bon, alors tout est ok? Excuser moi, mais je sens les ordures a plein museau et j'en ai marre de sentire cette odeur.
-Oui, oui, aller...bonne soirée...ou plustôt, bon matin!
Les deux "policiers" se retournèrent et Asaka vit "RV" d'écrit en grosse lettres lumineuses dans le dos du loup. Devinant que c'était en Louyen, elle déduisit "~~Roknead na fo Vaxuremak" ou gardien de la sécuritée.  Elle n'était pas sûre de sa déduction, et s'en foutait complètement. Tout ce qu'elle souhaitait prendre son bain. Elle refit couleur de l'eau et ajouta le savon. Elle mit ses vêtement au lavage et déposa le demie anneau près du bain. Elle se glissa dans la mousse et l'eau chaude.
-Dyz, barre la porte et empêche tout moyen de me contacter. Je veux etre seule un peu.
Asaka entendie la porte de la salle ou elle se trouvait se barrer et la lumière baissa d'un cran juste par la pensée de la louve. Elle sentie ses paupières de plus en plus lourdes et finie par tombée de fatigue. Elle se réveilla en sursaut. Elle se trouvait au sec, dans un endroit sombre. Elle tenta de voir le bout de son museau.  Elle ne le vit pas. Elle approcha sa main de ses yeux et fini par se mettre un doigt dans l'oeil. Frottant vivement son oeil, elle tanta de savoir ou elle se trouvait. La louve au cheveux bleus marcha. Vers ou, elle ne le savait pas. Elle tenta de faire appelle a son armure. Rien ne se produisit. D'ailleur, elle n'avait même pas de corps. Alors comment avait-elle fait pour se mettre un doigt dans l'oeil? Sa fourrure apparue dans une faible lumière âcre. La louve se prit la jambe pour bien vérifier si elle était un un morceau et ses griffes passèrent de par en par de son membre. Elle commençait a paniquée lorsqu'une voie forte, grave et démoniaque se fit entendre dans son dos. Elle se retourna, surprise de ne pas avoir  entendu ou sentie l'iintru. Malgré la noircoir dense, elle voyait très distinctement l'individue. Un homme, probablement japonnais, en armure shogan noir la regardait. Il n'avait aucun visage, mais il regardait Asaka. Il ne regardait pas la louve en soi, mais bien son âme, ce qui glaca le sang de la louve.
{Hahahaha. Qu'elle existence pathétique. Tu me fait honte Asaka. Je fait te part de ma puissance et tu n'en fait rien.}
Malgrée sa peur envahissante, elle demanda d'une voix forte;
{T'es qui? Comment tu me connais?}
{JE VIS EN TOI, NE ME RECONNAIS-TU PAS!? JE SUIS APO!!}
{HooooooooooommmmmMMMMMMEEEEERRRDE!!!!!»} Asaka tenta de se sauver mais ele ne pouvait plus bouger. Son corps était paralyser par la peur.
{Tu me fait honte. Bien que de te faire souffrir me tente, je t'ai fais venir ici pour te proposer quelque chose.}
{QqqQkkqquuoi?}
{Je t'offre ma force aux moments ou tu en aura besoin comme quoi en échange je désire une semaine a touts les mois ou je peux faire tout ce qui me tente. Bien sure, je devrai utiliser ton jolie corps.}
Asaka se calma et reprit son sang froid.
{Qu'est-ce que tu veux dire par "faire ce que tu veux"?}
{M'amuser, tout comme au Japon. Je sais que tu as aimer  cet expérience. Tu ne peux pas me le cacher, je suis ton âme désormait. JE SUIS TOI ! TU AS AIMER TUER TOUT CES GENS. TOUS LES CHARCUTER COMME DU GIBIER. Tu as adorer cette senstion de puissance. Tu la voudrais, tu la souhaite toujours. TU EN VEUX PLUS, ET PLUS, ET ENCORE PLUS, TA SOIFE DE PUISSANCE N'AS AUCUNE LIMITE!  Tu est vivante pour retirer la vie. AVOUE QUE TU AS AIMER TUER TOUT CES IMBÉCILES!}
{Oui, c'est vrai, j'ai pris plaisir a tous les mettre en lambeaux, mais c'était une expérience d'une fois, je ne te laisserai plus te servire de moi comme ça. J'ai une vie, un amoureux et des amis, j'y tiens ET IL N'Y A RIEN QUE TU PEUX Y FAIRE!}
{Si tu le prends comme ça, je ne te ferai pas dont de ma puissance. Tout ce que je te demande en retour, c'est me laisser prendre controle de ton corps.}
{Va-te-faire-FOUTRE!}
{Si seulement....}
{Minute. T'es moi? Tu es mon âme c'est bien ça?
{Je ne vois pas le rapport, tu n'est pas en position de marchander.}
{TU n'es pas en position de marchander, tu es mon ame, je je meurs, tu meurs. Veux tu mourrir?
Apo ressentait qu'Asaka était sérieuse, elle mettrai fin a ses jours uniquements dans le but de le tuer lui!
{Qu'est-ce que tu veux, fait ton offre.}
{Ce que je veux, ta force. Lorsque j'aurai besoin de ta force je veux que tu me la donne. C'EST CLAIRE?}
{Oui, oui, très clair.}
{Comme je suis pas ingrate. Et que je te remercie de m'avoir permis de prologer ma vie et de vivre de bons moments. Lorsque viendra le temps d'une guerre ou d'un combat où je suis en minauritée écrasante, je te laisserai t'occuper de mes adversaires. Je désactiverai l'anneau pour une durée prédéterminée. Tu auras tout ce temps alouée pour te faire plaisir. Mais si tu blesses un de mes amis ou mon amoureux ou même juste une personne que je connais et que je respecte, sois je ne permettrai plus de me controler, sois je me tuerai. T'as compris? Ça te va comme deal?}
{Hoooo, oui! J'en suis ravi. Tu es très compréhensive. Je te remercie de ta bontée, maitresse.}
{Non, je suis pas ta maitresse. Ont est égale. Je suis au même niveau que toi. Un sans l'autre c'est la mort, mais il faut parfois établir des règles pour éviter tout désagréments.}
{Tu n'as plus rien a fair ici désormais.}
À la suite de ces mots, Apo trancha la louve en deux avec l'épée qu'il avait dans son dos.


Asaka se réveilla en sueur. Elle était toujours allongée, sur le dos, dans son bain sans mousse. L'eau était tiède. Dyz l'informa qu'elle se trouvait dans le bain depuis plus de quatres heures. Le soleil se levait et les loups rentraient chez eux. La louve sorti de l'eau, se sècha, s'habilla et mangea une pomme. Enium entra et embrassa son amour de louve sur le museau.
-Tu es parti rapidement tout a l'heure.
-Oui, j'avais besoin d'air frais. Et puis la fête?
-Sensationelle. Super génial, vraiment.
-J'ai vue Lorelei.
-Nyah, niaise pas, là.
-Je te le jure, tiras voir la maison a droite.
-T'es sérieuse? C'est une planète de Canidés ici. Comment elle a fait pour se retrouver ici?
-C'est une louve maintenant
-QUOI?
Asaka l'embrassa et le serra dans ses bras.
-Tu iras la voir.
-Désolé mes amis, mais Asaka a un message.» Dyz venait encore une fois tout gacher leur discution. « Tu es demander au Centre de Matériel Abandonné. Je t'ai déja transférée les coordonnées dans ta combinaison.
Asaka embrassa de nouveau son amoureux se transforma et partie.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site