-21.Le nouvel emploie

-Votre nom?» lui demanda un renard brun. Le CMA était assez petit, extrêmement petit même. Juste assez grand pour contenir une dizaine de personnes.
-Asaka Rolf
-Rolf, Rolf...Rolf.....hum...ha,voilà. G12. Donnez-moi un instant.» Le renard appuya sur un bouton et un des mur de la pièce souvrit. Une boîte de carton en sortie. « Tenez. Apparement, vous avez oublier ça a l'acceuil de la ville.» Il donna la paquet a la louve au cheveux bleus et lui dit au revoir. Asaka prit la grosse boite et parti. Bien qu'imposante, la boite était très légerte. Une fois dehors, la louve s'empressa d'ouvrire le collis. Elle fûe si surprise de voir sa guitare a l'intérieur. Elle la sorti de la boite et gratta quelques accords. Après sa courte mélodie, elle glissa son instrument sur son dos. Elle prononca la formule d'incantation dans sa tête et l'armure apparue comme a l'habitude. Seulement, la louve sentait toujours le poids de sa guitare dans son dos. Elle fûe surprise que l'instrument n'aie pas "disparut" comme ses vêtements. Sans attendre, elle décida de consulter les fichiers que tout le monde lui disait de lire. Elle survolla rapidement les pages virtuelles et perdie patience. Elle entra les mots <création formule> dans le navigateur de données. Ce dernier ne trouva qu'un sujet: <Comment inventer une formule pour vos objets intimes, précieux, armes, etc.>. Asaka le lut et tenta sa chance. Elle y alla avec des phrases simples. "~~Wa nazodna zo ruemok" servirait a l'apparition de l'instrument tandis que "~~Oddufomeyd" servirait a annuler le premier sort. Elle incanta a voix haute:
~~Oddufomeyd.
La guitar rouge et bleue disparue comme par magie. Asaka enregistra ses deux nouvelles formules dans le dossier des formules où elle avait sauvegarder les autres. À cet exacte moment, Enium l'appela par IM.
-Salut mon amour, j'ai deux chose a te dire.
-Salut, qu'est-ce qu'il y a?
-Je viens de savoir ce que veux dire IM.
-C'est quoi?
-IM est en Louyen, les lettres française serait QT. Les mots représentés par Q et T serait: Quadrifide et Takhus. Quadrifide veut dire qui représente quatre divisions, en l'occurence les quatre émisphères de notre cerveau donc, mental.
-Et Takhus?
-Takhus signifit <rapide> en grec. Alors IM veut probablement dire < rapide échange mental>.
-Wow! D'où tu sais ça?
-De moi même, je suppose que c'est ça, mais j'ai rien pour confirmer mon hypothèse.
-T'es vraiment génial toi, tu le sais?
-Ha, autre chose, tu te souviens de l'endroit ou la fête se tenait hier?
-Mouaip.
-Alors retournes-y je t'attends là-bas.
-Pour faire quoi?
-Tu va le savoir bien vite. Je t'aime, a plus.
Sachant que l'endroit où la fête se tenait était tout près, elle y alla a pied. En chemin, elle joua quelques morceaux sur sa guitare. Elle entra dans l'énorme bâtiment tout en jouant les accord de " 3's and 7's ". Un loup blanc en complet noir l'attendait. Enium se tenait a coter de lui, en complet blanc. Le loup blanc la saluat.
-Bonjour Asaka. Comment allez-vous?
-Yello, sa va. » elle fit disparaitre sa guitare et Enium s'approcha. En lui chuchotant a l'oreil, il dit a son amoureuse qu'elle était sa première. Ne sachant pas de quoi il parlait, Asaka le dévisagea.
-Enium ici présent» Commenta le loup blanc «viens de commencer a travailler.» Enium continua:
-Ma job c'est simplement de dire aux autres la job qui leur est assigné.
-Fuck» se plagna Asaka « même ici va falloir bosser! Moi qui pensait m'avoir sauver de ça!» Le loup en complet noir s'avanca avant de compléter:
-Non, désolé mais notre économie ne permettrait pas que tout soit automatiser et effectué par des ordinateurs. Cependant, vous pouvez choisir parmis les différents emploies qui sont le mieux pour vous en se basant sur diverses caractéristiques .
-Et toi, ta rien eu de mieux que de présenter la job aux autres!» Rigola Asaka.
-Hahaha, arrêtes de te payer ma tronche et regarde plustôt l'écran du font, il va te présenter les meilleurs jobs pour toi en se basant sur toutes tes capacitées et tes défauts.
Une pancarte holographique apparue au fond de la salle et un liste de trois emploies étaient mis a la dispositions de la louve.
-C'est une joke!?» chiala Asaka.
-Arrêtes de râller et choisi.» lui demanda son loup ténébreux« Tu peux soit etre mon assistante, soit réparer et modifier des cmv ou aller chercher de nouveaux Canidés et les ramener sur Skyte.
-Mouais....bon...bah...~~bucq.....hem...Je vais aller chercher les autres Canidés....
-Splendide.» Le loup en complet noir se réjouissait grandement de ce choix. «Cependant, vous n'irez chercher que des loups et des louves. Une demande pour que chaque race ailles chercher les membres de sa propre race vient d'etre mise en place, donc vous n'aurez pas a subir les inconvénients des autres Canidés.
-Heu...ouais bon..bah..c'est pas tout, mais comme je viens d'avoir ma guitar, j'avais prévue en jouer pour un bout alors..heu...bas je vous dit..
-Plustard.
-Pardon?
-Tu joueras plustard mon amour. Tu dois déja aller chercher quelqu'un.
-Manquait plus que ça!
-Viens ici, je vais mettre ton cmv a jours pour ton emploie. Après tu iras a la pièce ou ont a eut nos tsx et tu partira pour la planète Scod. C'est une copie conforme a la Terre, c'est a si m'éprandre, mais les humains sont déja dans l'apocalypse. À cause de la louve que tu va chercher. D'après sa description, elle te ressemble énormément. Quoique moins forte, elle est plus dangereuse que toi.
-Un coup de guitar en pleine gueule, ça va la calmer.
-Oublie pas, il la faut vivante et en un seul morceau.
-Ouais ouais...Aller qu'ont en finisse!
Asaka se transforma et Enium introduisit une sonde dans la petite fente sur le dessus du casque de son amoureuse. À ce moment, plusieurs dizaines de fichiers défilèrent devant les yeux de la louve. L'instant d'après elle roulait en direction du "passage". Le Passage était le nom de la salle qui permettait d'aller chercher d'aures Canidés et de les ramener sur Skyte. La nême salle d'où elle venait. Une fois dans la pièce, elle ordonna a voix haute de se faire transporter sur Scod. Une lumière blanche et aveugle apparue. La louve ferma ses yeux et lorsqu'elle les re ouvrit, elle se tenait au beau milieu d'une forêt.
-Copie conforme a la Terre hein? Mon oeil!
Scod était une copie conforme a la Terre, oui, mais ses couleurs étaient inversées. Les arbres étaient verst au feuilles brunes. Le sol a ses pied était blue et blanc tandis que le ciel était d'un brun clair. Durant sa contemplation, une flèche en bois vert tombat tout près. Puis une autre et une autre et une autre, encore une autre. Une pluie de flèche parfois seches parfois en feu tombat. La louve au cheveux bleus n'ayant comme seule option la fuite, elle se mit a courrir a toute jambes. L'air était frait et le vent glacial d'automne se mit de la parti. Il poussait les flèches plus loins. Poussant donc la louve a courrire encore plus rapidement. Quelques instands plutard, plus rien. Niète, zéro, nada. Un silence de mort s'étentdait dans la forêt. Plus aucunes flèches ne tombaient. Asaka crû voir une mur au loin, elle alla y jeter un coup d'oeil et fût extrêment déçue de se trouver devant une palisade faites d'arbres. Elle se trouvait en temps médiéval, ce qui expliquait les flèches. Une odeur de brûler émanait de la palissade. Asaka marcha le long de celle-ci juste assez longtemps pour se rendre compte que le mur était carboniser. Il ne restait que le petit bout qu'Asaka venait de trouver. Le reste, parti en fûmer.....Comme le reste du village qui se trouvait a l'intérieur de l'enceinte. Les maisons en bois étaient délabrer, certaines manquait un mur. Presques toutes portaient des traces de flammes. Se disant qu'il n'avait rien a fair là, Asaka se tourna et quitta l'endroit lorsqu'un chevalier la vit.
-UN AUTRE DÉMON! À L'ATTAAAAAAAAAAAAAAAAAQUE!!!» criait-il à...à qui au juste? Au moins, ils parlent français ici!
Au moment de cette réflexion, une demie-douzaine de villageois sortirent de leur maison et virent attaquer la louve. Le chevalier en armure grise apparue derrière elle et donna un coup d'épée. Asaka l'esquiva et lui vola son arme. Elle fit apparaitre sa guitar et frappa au sol de toute ses forces. La roche sous ses pied éclata en morceaux en les villageois se suavèrent face a une telle force venant du "démon". Le chevalier se sauvait lui aussi. Elle lui balança sa guitare dans les jambes. Il aurais un bleu, mais au moins il ne se sauverait pas. La louve s'approcha de l'homme. Ce dernier implorait son pardon. Asaka le prit au coup et lui demanda ou se trouvait l'autre "démon". Le chevalier prononca des paroles incompréhensibles et pointa vers les flèches avaient précédemment acceuillit la louve. Elle remercia l'homme pour sa participation et fit disparaitre sa guitare. La louve fit apparaitre son cmv et roula a fond de train dans la direction qu'avait pointé l'homme. Un petit chateau de pierre apparue a ses yeux quelques minutes plus tard. Voyant que la porte était barrer, elle la défonça et entra sans attendre. Asaka se retransforma une fois a l'intérieur. Des villageois courraient dans tous les sens. Tous voulaient se sauver du démon.
-Pathétique, vraiment très pathétique.
Les villageois n'avaient pas fini de se sauver que d'autres vinrent l'attaquer avec des casseroles, des haches, des batons, des masses et autres objets en tous genres. Voulant éviter de tuer tout ce petit monde, elle ne fit que grogner. Ce fût assez pour diminuer le groupe d'attaquants de moitier. Pour faire fuir les autres, elle hurla. Devant elle ne restait que deux hommes très costaud. Un avait une hache l'autre un casse-tête. Asaka bondit sur les deux hommes et les désarma. Dans le même mouvement, elle poussa un des hommes plus loins et agrippa l'autre. N'ayant peur de rien, l'homme lui cracha au visage.  La louve se retin de lui foutre un coup de point en pleine gueule et se contenta d'un coup de tête. L'imbécile venait de perdre conscience. Elle se tourna vers l'autre costaud. Ce dernier s'agenouilla au pied du démon.
-Vous êtes venue libérer Isela?
-Où elle est?
-Promettez-nous d'abord de ne pas invoquer votre monde. Nous ne voulions pas provoquer la colère de Loups. Pardonnez-nous.
-OU est-ELLE?» insista Asaka.
L'homme balbutina quelques mots et se leva. Il marchait vers une des portes se trouvant sur la palissade de roches, l'ouvrit et pointa les escalier qui descendait. Des cris de soufrances aigues ainsi que des pleurs, des sanglots et des rires sortaient de la pièce. La louve rouge s'empressa de descendre. Les cris, les pleurs et les sanglots venaient de la louve attachée retenue sur une chaise par des chaines. Son corps était couvert d'équimoses, de plaits de toutes les grosseurs, de son sang et que brûlure. La louve d'un bleu si pure était dans un sale état. Les hommes n'ayant pas remarquer la présence d'Asaka, ils brulèrent de nouveau la pauvre louve bleue au fer rouge. Le crit de soufrance qui en suivit fît raidir ses poils sur le corps d'Asaka. Cette dernière dévala les marches restantes et frappa de toute sa rage l'homme tenant le fer dans sa main. Elle lui cassa le nez. Les deux autres boureaux s'agenouillèrent devant la louve enragée et implorèrent son pardon. Un reçu un violent coup de pied dans les côtes, l'autre eut un coup de poing dans le ventre. Ils se relevèrent et prirent la fuite. Asaka brisa les chaines de la louve bleue. Une larme coullait sur le visage de cette dernière. Asaka la serra tendrement dans ses bras.
-Tout va bien aller. Tu va voir. Je suis ici pour te ramener parmis les tiens. Parmis les notres. Je m'appelle Asaka.
La louve bleue renifla, sanglota une dernière fois et respira a fond:
-Merci, merci du fond du coeur. Merci de me sortir de cet enfer. Je m'appelle Isela.
-Bien Isela. Viens, je te ramènes dans notre monde.
-Il y en a d'autres comme nous? » Isela avait cesser de pleurer, ses blessures commençaient a ce cicatriser.
-Un monde entier. Aller viens, suis moi si tu veux arrêter tes souffrances dans ce monde ingrat.
Les deux louve se levèrent et sortirent. Une fois dehors, tout les villageois se tenaient a leur pied. Asaka profita de se moment pour les envoyer chier, du premier au dernier, pour avoir maltraité Isela. Elle n'eue pas fini son discours qu'elle et la louve bleu se firent prendre par derrière. Isela se fit enchainer. Elle criait de toute ses forces pour qu'Asaka la sorte de là. Des hommes se mirent a la battre. Asaka se fit enchainée aussi. Mais elle, elle, elle était forte. Elle brisa les cahines et assoma deux hommes. Durant ce cours laps de temps, elle ne vit pas l'homme en brun derrière elle. Ce dernier lui assaina un coup de casse-tête. La louve perdie connaissance et tombat au sol.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site