-35.L'autre monde

-Cela fait quelques temps déjà que vous n'etiez pas venue travailler.
-Mouais bon..j'avais des trucs a faires et puis..
-Oubliez ça. Je sais ce que vous avez fait. Pour cela je vous en félicite. Mais nous avons désormais de vous.» expliqua le loup blanc.
-Loup ou louve?» demanda la louve sans perdre de temps.
-Renard.
-Encore? Merde! Bordel! J'm'en calisse d'aller chercher des renards!
-La prochaine fois, ce seras une personne de votre division.
-Me semble mouais!
-Voici où vous devez aller. Faites vite et prenez soin de vous.» Le loup rendit un calpin tactile a la louve qui  le prit avant de partir.
Une fois dehors, elle se rendie au Passage tout en rêvassant. {si j'me plantes pas, c'est vraiment pas loin de la Terre....ou en tout cas, ça y ressemble! Ha et puis fuck! J'entre, je butes, je sauve et je sort!} Lorsqu'elle fûe devant le mur du Passage, un frisson vint lui dresser tout les poils de sa fourrure. À voix basse, la tête baissée elle murmura;
-Cette sensation, j'ai l'impression que je vais être dans la merde si je reste comme ça.» Se foutant de cette pensée, elle fit ouvrir le mur et mit un pied dans la salle. {«Tu peux pas.»}
{«Quoi? Je peux pas quoi?»
Sa pensée la retint. «Aller, dit-le! Qu'est-ce que je peux pas!»}
{«Si tu veux vivres, tu peux pas rester comme ça où tu vas. Tu le sais! Ne fais pas l'imbécile! Je sais que tu le sais!»}
{«Alors je dois te laisser la place?»}
{«Je vois pas d'autres options. De toute façon je vois pas c'est quoi le problème. Tu te fais pas confiance?»}
{«Ouais mais....»}
{«Aller, ne tens fais pasm je vais prendre bien soins de nous durant ton abscence»}
durant ce temps, la louve venait d'entrer dans le Passage et le mur s'était refermer derrière elle. Relevant la tête, elle se craqua le cou. Elle clingna des yeux et ceux-ci passèrent d'un belle iris  gris-blanc à un oeil totalement noir. Un noir diabolique. Asaka se craqua toutes les vertèbes du dos et celles du cou en même temps. Le dos bien droit, un sourire a faire frémir les plus téméraires,  les poings fermés et les oreils dresser sur la tête sans aucuns mouvements démontraient la plus grande cruautée possible et imaginable. La salle devint blanche et la louve disparue. La lumière s'estompat et devant ses yeux, la louve voyait plusieurs bâtisses ainsi que plusieurs humains. Certains avaient des ailes dans le dos. La louve venait de se téléporter au beau milieu d'un village entièrement blanc.
-Coté discrait on oubli.
Elle dévisageait tout le monde et tout le monde la dévisageait. Plusieurs personnes s'éloignèrent de la louve tandis que d'autres s'en approchait.
-Qui es-tu? D'où viens-tu? Comment es-tu venue ici? Pourquoi es-tu venue ici?» demanda un humain avec de longues ailes dans le dos.
Sans répondre, elle leva sa jupe juste assez pour montrer le tsx. Elle la rebaissa aussitôt et se prononça;
-J'm'appelles Asaka, je suis venue ici grace a l'anneau que je viens de vous montrer. D'ou je viens? Des morts! Pourquoi je suis ici?» Elle s'avança en un éclair et prit l'homme par les deux ailes. À moins de deux milimètres des oreils de ce derniers elle lui murmura;
-M'amuser!
Elle lança violemment l'homme sur le sol. Dès lors, tout le monde arrêtèrent de bouger. L'instant d'arpès, ils formaient un cercle autour de l'intrue. Une personne s'approchait du cercle. Son odeur était plus importante que celle des autres. Des odeurs de la Terre suivait cette personne, ou en tout cas cet être vivant. Deux autres ailés se tassèrent pour la laisser entrer dans le cercle. C'était un femme. Plustôt jeune, elle aussi avait des ailes.
-Salut. Je m'appelle Ariane. Avant que tu fasses quelque chose que tu pourrais regretter, on devrait parler.
-La seule chose que je pourrait regretter c'est de ne pas t'en foutre une!» Provoqua la louve. «J'ai envie de tous vous affronter. De tous vous saigner comme des animaux!
-Mais tu n'en feras rien. D'où viens...
-Skyte
-Tu fais quoi ici et comment t'es venue?
-Pas de tes affaires! Je suis où? Vous êtes quoi?
-Tu ne sais pas ou tu viens d'arriver? Et bien tu te trouve au ciel, ou si tu préfère, dans le monde des morts. Nous sommes des anges.
-Cool! J'vais pouvoir foutre un volé a des anges! Bon, on va faire un marcher. Ficher moi patience, et je serai "gentile"
Une autre personne entra dans le cercle. C'était un homme imposant habillé de vêtements amples et blanc. Son visage montrait qu’il avait vécu plusieurs choses. La louve sourit lorsqu'elle vit sur le visage de cet homme un sentiment qui la plûe énormément. La haine.
-Toi là!» Asaka pointait l'homme «T'as l'air fort. J'en envie de te battre. Dommage que j'ai un bon coté en moi, sinon je vous aurais tous briser tout vos os et laisser pourrir tout en vous arrachant tranquillement votre peau.»
L'homme se tournavers Arian qui se trouvait désormait aux coté de ce dernier;
-Ariane, vas-y. Tu va le rater sinon.» il se tourna vers tous le monde« laissez-nous!» Ordonna-t-il avant de fixer la louve, pendant que tout les autres retournaient à leur occupations. Il ne voyait dans les yeux de cette "chose" que de la haine,de la destruction, la mort ainsi que le plaisir de faire souffrire les autres.
-Je m'appelle Kaine. Ont peut dire que je suis un vedette ici. Je suis surtout très puissant, alors si tu veux te battre contre moi, je t'avertie, ce ne seras pas chose facile. Comment t'apelles tu?
-Ouais ouais ouais ouais, Ta gueule! Bordel! J'en ai marre de vous dire mon putain de nom! ASAKA. Je réponds pus a aucune autres foutues questions.... T'es censer être fort?» Personne n'ait pu voir quelque chose. Tout ce qu'ont pu voir c'était que Kaine ce trouvait au milieu d'un terrain et l'instant suivant, il n'y était plus. Asaka s'était jetée sur lui et lui avait assainé un coup de poing incroyablement fort, même venant de la louve. L'homme l'avait recu en plein ventre et venait d'être propulser à près de deux cents mètres plus loin, dans le mur d'un édifice. Asaka, toujours un large sourire machiavélique au visage s'avança vers Kaine tranquillement. De sa main gauche, elle se craquait les doigts. Elle observait les quelques goutes de sang sur sa main droite. Deux de ses griffes venaient de casser et elles repoussaient dans une mare de sang. Une fois à proximité de l'homme, elle le prit par le colet et le souleva du sol.
-Pathétique! T'es supposer être fort? Tu me dégoute! J'ai juste envie de t'achever! Mais la luheur de haine que j'ai vue dans tes yeux me donne envie de te montrer quelque chose.....Ça pourrait être drole plus tard.
Une fois ces paroles dites, la louve ordonna a ce faible de la conduire a un endroit où ils pourraient être seul. Suivant les ordres, il la conduit à l'extérieur de la citée. Il y aurait eu un autre endroit où ils auraient puent aller, mais Karom préparait le tout pour un nouveau. Asaka expliqua une technique qui pouvait infliger énormément de dommage a n'importe qui. Elle entraina Kaine à la faire à l'exception qu'il devrait s'en servire sous une seule condition. Elle lui expliqua cette condition avant de continuer a l'entrainer. Il fallut plusieurs jours, mais l'ange finit par faire cette thenique meurtrière presque à la perfection. Lors de son séjours, quelques minutes avant de quitter le monde des morts, Kaine présenta à la louve un jeune homme sous un drap blanc. Plusieurs personnes l'entouraient. Ils ne cessaient de parler mais la louve ne les écoutaient pas.
-Il s'appelle Lucas.
-Si tu savais à quel point je m'en fou! Bon, je t'ai faites un cadeau, maintenant dit moi où est l'renard.
-Il y a jamais eu de renards ici.
-Alors je viens de perdre cinq jours à rien foutre ici pour absolument rien!» La louve attrapa un des ange et y passa son bras droit de par en par.
-Voyons, du calme, rien ne sert de t'énerver.
-Va te faire foutre!» Sur ces mots elle ressortie son bras du corp de l'ange tout en lui arrachant quelques organes au passage. {«Au moins j'aurais eue un peu de plaisir durant quelques secondes»} pensa-t-elle avant de disparaitre. Toujours sous sa forme la plus menaçante, elle apparue sur Skyte et se rendie directement voir le loup blanc. Elle brisa la porte et entra en un éclair.
-C'est quoi ton criss de problème à m'envoyer perdre mon temps dans un endroit où je peux même pas tuer!?
-Je sais, il n'y avait pas de renard à l'endroit où je t'ai envoyer. Je vais t'expliquer pourquoi, mais avant, peux tu reprendre ton autre forme, sans tes yeux noirs. Tu es vraiment effrayante comme ça.» Implora le loup.
Asaka fixa les yeux du loup tout en changeant d'apparence.
-Bon sang tu as fait vite quand même! Enfin bref...Asaka, notre technologie est avancé certes, mais elle n'est pas fiable à cent pour cent. Il y a toujours une marge d'erreurs. Nous vérifions toujours les co-ordonnés avant d'y envoyer quelqu'un. Mais notre système a déjanter et les co-ordonnées étaient malencontrueusement fausses. Pour me faire pardonner, laisse moi te donner un Traceur Canidéins.» il se pencha, ouvrit un des tiroirs de son bureau et donna à la louve le petit appareil qui entrait dans une patte. « Grâce à ça, je n'aurai plus besoin de toujours de faire venir me voir et aussi, tu peux voir les caractéristique de l'endroit où tu vas. Sauf si bien entendue tu es la première à y aller.»
La louve prit le petit appareil et donna un coup de poing au visage du loup devant elle.
-Ça, c'est vous avoir gouré et m'avoir envoyer à un endroit de merde.» Asaka mie le petit appareil dans la poche de sa jupe et sortie.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site