-37.Nuvv

Au petit matin, Asaka eue une  idée.
-Mon amour, crois-tu que l'area 51 existe.
Sans comprendre un mot de ce que venait de lui demander son amoureuse, il lui répondit;
-L'area 51? De quoi tu parles?
-Bah, tu sais, sur Terre.....là où tout est super secret....
-Ha! L'area 51! HA! Ça...bah...je me dit que si ont existe, je vois pas pourquoi ça existerait pas...
-Bon, alors j'y vas!
-Pourquoi faire?
-Pour voir si c'est si génial que ce qu'ont l'en dit!
-Mais...ça urge? Il faut que tu y ailles là? T'es tellement brusque! Il faut toujours que tout ailles vite et bien avec toi!
-Oui! Je sais, mais je suis comme ça! Je suis impatiente!
-J'espère que tu vas pas être déçue.
-Je l'espère moi aussi. Aller, salut. Bonne journée...ou semaine....en tout cas...à la prochaine mon amour!» Elle l'embrassa et sortie. Immédiatement dehors elle fit apparaitre son cmv et se rendie sans perdre de temps au Passage. Une fois rendue, elle se téléporta en direction de la Terre. Elle n'eue pas vraiment de chance avec son emplacement "d'atterisage" puisque, quelques minutes après être apparue, une grenade tombat a quelques mètres d'elle. L'explosion fut si violente que la louve en perdie conscience. Un militaire, probablement celui qui avait jeter la grenade, vint voir cet animal. La chance qu'il avait! Un autre spécimen féminin! Que de bonheure! Sans perdre une seconde il la prit et l'amena à la base.

********

À son réveille, la louve était étendue sur le sol. Des menottes rattachées à un cable qui lui était rataché dans le bas du mur la retenait. Tout comme les menottes a ses pieds. Elle se trouvait dans une cage. Une cage assez grande pour quatres personnes. Mais elle s'y trouvait seule. Dans une pièce vide. Une légère odeur de félin assaillit son museau. Mais l'odeur était assez faible, que le matou devait ce trouver dans une pièce tout près. La porte de la salle où se trouvait la louve s'ouvrit et un homme en habit cammouflage entra.
-Peux-tu parler? Comprend tu ce que je dis?
Asaka décida de jouer la comédie, elle ferait sa docile et gentile petite louve...quelque temps...;
-Oui.
-Bien, comment t'appelles-tu?
-Asaka.
-Qu'est-ce que tu faisais a trainer autour de la base?
-Je suis a l'area 51?
-Non, dieu que non! C'est bien plus secret ici! Tu te trouve à la base de Mc Freint. Dis moi, que faisais-tu près de la base.
-Je me suis perdue.
-T'es de quelle espèce? D'où viens-tu?
-Je suis une...louve...je suppose...et.....je sais pas....vraiment...d'où je viens» mentie la louve.
-Bon séjour à la base Mc Freint.
L'homme se retourna et appuya sur un bouton près de la porte avant de sortir. Une trappe dans le plancher s'ouvrie. L'odeur de félin s'accentua et une autre cage en sortie. Couchée dans la cage, d'un air piteux, une furry la regardait. Elle avait des menottes aux mains et aux pieds exactement comme Asaka mais en plus, elle avait une colier autour du cou. La louve s'assie et se croisa les jambes.
-Salut! Moi c'est Asaka. C'est quoi ton nom?» Demanda la louve si heureuse de rencontrer une furry à cet endroit. Elle était très contente de voir qu'elle avait quelqu'un avec qui parler.
-T'es pas consciente de ce qui va t'arrivée.» répondit d'une voix envoutante la furry orange tachetée de points noirs un peu partout sur sa fourrure.
-Non mais je m'en fou! T'es de quelle espèce?
-Uuff...Je suis d'aucune espèce. Je souhaite juste mourrir.» Dit-elle en repoussant une mèche de ses long cheveux orange.
-Bah! Voyons donc!  Il y a tellement de belles choses dans le monde! Tu peux pas mourrir! Aller! Dis-moi donc ton nom!
-Nuvv. Je suis lynx.
-Pourquoi t'es là?
-Pour y mourrir. Tout comme toi.»
-Dis pas ça!
-Tu vois tes menottes? Elles sont relier a un système électrique. Si tu ne reste pas calme et très docile, tu prends une décharge. Si tu persiste, un liquide passe dans le tube et des aiguilles entre dans tes veines  et t'y injecte cette merde. Une fois drogué, tu deviens leur petit jouet. Tu est aussi docile qu'une poupée et ils le savent. Tout ce qu'ils te disent de faire, tu le fais. Ils te dise de rester là, sans bouger pendant qu'un d'eux te prends par derrière après s'être dévêtue et il te......» Elle se mis a fondre en larme.
-Il t'on fait ça? » Demanda la louve horrifiée par cette nouvelle. Nuvv se mit à pleurer encore plus fort lorsque la louve se prononça. «Non non, arrêtes. Tout n'est pas noir! S'il te plait, regarde moi. Aller. Je t'en prie.» La furry sanglottante releva la tête et regarda la louve dans les yeux.«Tout va très bien aller. Je suis là. Je vais nous sortire de là.» Nuvv cessa de pleurer.
-Tu crois ça? Désolé de briser tes rêves la grande mais avant d'être ici j'étais un prédateur. Je tuais de sang froid et sans remors. Je bouffais ceux que je voulais. Je me suis fait tirer dessus, excorciser, torturer, arracher la fourrure et bien pire mais rien n'arrive au dixième de ce que j'ai subie ici.
-Croit moi, j'ai eue pire. Je suis morte.
-C'est ce que je souhaite. Alors crois-moi, la mort, c'est rien a comparer a ce faire.....vio....» Elle se mit a pleurée de nouveau.
-Ok,ok,ok....ont va changer de sujet. Dis, comment t'es devenue Lynx?
Entre deux sanglot elle répondit;
-Je.....je sais pas, je me rappelle pas...
-Je t'aime bien. Tu me ressemble je trouve.» Sans savoir pourquoi, Nuvv bondit vers Asaka. Les chaines l'empêchait d'aller bien loin et aussitôt tendues la furry orange se fie électrocuter.
-J'AI RIEN EN COMMUN AVEC TOI! C'EST CLAIR?!» Cria-t-elle juste avant que le liquide violet passa dans le tube et se rendes dans ses veines. Aussitôt, tout ses muscles se détendirent et elle s'assie comme la louve. Ses yeux mi-clos, elle ne regardait nulle part et partout à la fois. Dans la minute suivante, un homme entra.
-Merde! J'aurais tellement voulue me faire la nouvelle! Et bien que ça te serves de lesson petite salope.» L'homme se dévêtie après avoir refermer la porte derrière lui. Il débarra la grille de la cage de Nuvv et y entra.« Tournes-toi et laisses toi faire!» Ordonna-t-il.
-Oui, à vos ordres.» Répondit Nuvv. Elle se tourna sur le dos et l'homme mit ses mains sur ses seins. Asaka remarqua que la furry orange ne portait aucun vêtements. Sa fourrure très épaisse ne dévoilait rien de sexuel. Ses long poils lui servait de vêtements. La scène suivante fit vomir la louve et la fie rager d'une colère noir en même temps.Elle était trop horrifiée pour venir en aide à la lynx. L'homme se mits a la violer . Bien que droguée, cette dernière était très consciente de ce qui se passait. Une larme coulait le long de son museau.

*********

Plusieurs heures plus tards, lorsque Nuvv reprit ses esprits, elle vomit et se mit a pleuré. Un autre homme entra et vint lui donner quelques misérables morceaux de viande.
-Mitch te donne ça pour te remercier de lui avoir permis de se faire du plaisir.» dit-il un sourire aux lèvres. Il regarda Asaka avant de lui dire« J'ai tellement hate de t'enfourcher!» Puis il sortit. Nuvv n'avait pas cesser de pleurer. Asaka en avait vue plus que trop. Elle se leva et fit apparaitre sa guitare. En un coup, elle brisa les attaches murales de ses menotes aux mains. Elle reçue une décharge mais ne désespéra pas. Elle se retourna et vit le liquide violet grimper dans le tube. Aussitôt elle le brisa d'un autre coup de guitare. Elle fracassa la porte de sa cage et en sortie. Elle fie disparaitre sa guitare et, sortie de nul part, une flèchette imbibée du liquide violet vint se planter dans son cou. La dose ne devait pas être calculer pour atteindre cette partie de corps puisqu'elle tomba au sol. Lorsque la porte s'ouvrit, elle perdie conscience.

********

À son réveille, elle était nue et sur sa cage. Un homme nue s'apprettait à "l'enfourcher". Au dernier instant elle lui foutue un coup de patte  dans l'entre jambe. Il s'en tordit de douleurs. Pour lui éviter de souffrire, elle lui éclata le crane. Il ne méritait pas mieux de toute façon. Le corps décapité tomba lourdement au sol. Nuvv pleurait déjà pour la louve. Cette dernière sauta de sa cage et défonça la porte de la cage de son amie. Nuvv cessa de pleurer automatiquement. Elle était trop surprise pour pleurer.
-Mais, tu..comment as-tu?
-Je me suis réveillée et je lui en ai crisser une bonne.
La louve libéra la lynx de ses liens. Elle se releva aussitôt et serra sa seule amie dans ce monde.
-Merci infiniment.» Murmura Nuvv.
-Bah voyons! C'est rien! Bon, je te laisse passer devant! Comme ça, tu voir pouvoir te vanger de ses imbéciles!
-Merci, vraiment. Tu es la seule qui ne me déteste pas dans ce monde.
-Bah voyons! Entre furry, ont se comprends! Je te l'ai dit tout à l'heure, on se ressemble.
-Maintenant je te crois.» Elle dessera son étreinte et la louve se rhabilla. «Une fois sortie d'ici, je veux te donner quelque chose. Pour te remercier.
-Bah, c'est rien. Dit, tu prends pas ses vêtements à cet espèce de connard?
-Non, jamais de vêtements. Ma fourrure me garde au chaud.
-Non, mais pour te couvrire les seins et le sexe?
-Depuis quand vois-tu des animaux mettre du linge?
-Ok, laisse faire, question stupide!» riait Asaka.« Aller, on va faire un petit carnage?
-Tu l'as dit!» aussitôt la louve habillée, les deux amis sortirent de la salle. Devant leurs yeux se trouvait un interminable corridors. Des centaines de portes recouvraient les murs. Aussitôt qu'elles commencèrent a courrir, Une armée d'homme en camouflage beige et vert sorti de quelques portes. La louve se tint en retrait pour laisser tout le plaisir a Nuvv de faire ce qu'elle voulait de ses anciens persécuteurs. Ont entendit un cri sauvage suivit de plusieurs disaines de cris de peur.

*******

Toute ensanglantée, les deux furry sortirent de la base. Elles se trouvaient en pleine forêt. Aussitôt dehors, la lynx grimpa à la cime d'un arbre pour y respirer cet air si pure. Un vent de libertée vint lui effleurer le museau et sa moustache. Les cheveaux au vent, elle humait ce gout de libertée et de nature. Ensuite elle redescendie au sol et serra Asaka dans ses bras.
-Encore merci de m'avoir sortie de là.
-Bah voyons! Ça fait plaisir! Aller, on a encore du chemin a faire avant de se trouver une petite maison pour se détendre.
-En fait, tout près d'ici ce trouve une cabane où j'avais l'habitude de m'y cacher. C'est là que ce trouve mon cadeau pour toi. Et aussi Tec.
-Tec?
-Ma servante.
-Je croyais que tu n'avais pas d'amis.
-Elle est sous mon controle, c'est pas une amis, c'est une servante. Je suis sa maitresse.
-Wow, comment ta fais ton compte?
-De la même manière que je vais t'expliquer une fois rendue là-bas.
Elles se mirent a courrirent, comme de vrai animaux. Les deux a quatres pattes. Elles mirent près de cinquante minutes avant d'arrivées à une petite cabane délabrée. Nuvv y entra.
-Je suis contente de voir que vous alliez bien maitresse. Je me faisait du souci à votre sujet. Puis-je vous demandez qui est avec vous?

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×