-47.Plus forte

Après quatre longues journées, la louve rouge se réveilla dans sa chambre légèrement éclairée, preuve que la journée se terminait...ou commençait...Après un tel sommeil, ses idées n'étaient pas totalement claires. Elle sortie du lit et se craqua toutes les articulations possibles après quoi elle bailla longuement et s'étira de nouveau. Ses yeux s'étaient habitués à la noirceur de la pièce depuis son réveil et elle n'eue pas besoin de tâter pour trouver ses vêtements. Son corps nue traversa la chambre et elle s'habilla en vitesse. Asaka sortie de la chambre et Solk, qui se tenait à quelques pas devant sa porte, l'acceuillie jovialement en lui montrant la table à laqu'elle se trouvait Enium et de la bouffe. Beaucoup de bouffe préparée pour le réveille de sa maîtresse.

Asaka fit un signe de tête et Solk lui dit simplement Bonjour. Ce qui suivit ensuite sortie de l'ordinaire et de ce que la servante avait enticipée. La furry aux cheveux bleus prit sa vassal dans ses bras et la serra tendrement.
-Merci de m'avoir soignée.
Avant même que Solk lui réponde que ce n'était que son devoir en temps de dissiple, Asaka lui serra le museau pour l'empêcher de protester. La furry nouvellement guérie alla s'assire à table juste après avoir embrasser son amoureux et lui avoir chuchoter à l'oreil «Ce soir, je te montrer que je suis guérie.»

Asaka commença à manger normalement et finie par manger très rapidement dûe à sa faim allongée de quatre jours. Enium ne mangeait que très peu et Solk pas du tout, preuve que le festin était pour la louve. Tout ce qu'elle aimait se trouvait sur la table; beacon, porc et  boeuf ne faisait qu'une petite partie de toutes ces viandes au menu. Solk lui demanda, vers la fin de repas, comment elle se portait. Sa maîtresse lui répondue vivement, en regardant Enium du coin de l'oeil et en souriant, qu'elle ne s'était jamais sentie aussi mieux. Le loup ténébreux se leva, s'excusa de devoir partir mais il avait promis aller réparer une armure malgré le fait qu'aujourd'hui était un jour de congé.

-Au fait, on est qu'elle jour?» demanda Asaka.
-L'équivalent de Samedi» lui répondie Solk heureuse de voir sa maîtresse heureuse.
-Merci Solk.
Enium partit juste après un long baiser très, TRÈS pationné. Asaka voulait,quant à elle, s'entraîner à fond. Elle prit toute la vaisselle et la lança comme un freezbe par la fenêtre pour éviter que Solk la lave et lui ordonna de la suivre comme elle le pourrait. Elles sortirent dehors et Asaka se mit à courrir plutôt que de prendre sa combinaison. Solk un peu d'éboussellée de cette décision ce mit à courrir derrière sa maîtresse. La furry rouge, contente d'halener l'air pure, se mit à quatre pattes et accéléra le pas. Ses griffes labourant le sol sous ses pas, elle avançait incroyablement vite, à une vitesse tel, que la sbir n'eue d'autre recours que de prendre son armure pour la suivre.

La louve en armure n'aurait aucunement pue être plus heureuse. Seul le fait de voir sa dirigeante courrir et avoir tant de plaisir la rendait folle de joie, joie qu'elle avait du mal à contenir et fit un accident. Elle perdie presque de vue la louve rouge qui courrait parmis toutes ces armures pouvant très bien la mettre en pièce si une collision se produisait. Elle ne se sentait pas seulement plus mieux, mais plus vivante qu'avant. Elles arrivèrent au dôme seulement quatre fois plus tard que si Asaka aurait étée en cmv et aurait rouler à vingt deux fiks à l'heure. Solk arriva avant Asaka et n'eue pratiquement pas à attendre sa maîtresse puisque cette dernière arriva très rapidement et lui sauta dessus. Elles tombèrent et roulèrent au sol près de dix mètres. Asaka semblait tellement heureuse que Solk ne lui demanda même pas la cause de cette "attaque", elle s'amusait, tout simplement.

Solk se releva et demanda à son institutrice ce qu'elles venaient faire ici.
-Tu vas m'aider en m'entrainer au combat, toi et V.
-Maîtresse, qui est ce....V?
-Un loup vert. C'est lui qui apprends un tas de trucs au nouveaux. Il devrait être o.k. pour m'entrainner.» pendant qu'elle discutait,l'odeur de Lorelei et d'Okova lui effleura le bout du museau et elle entra dans une large porte. De l'autre coté se trouvait les deux Canidées. Elles levaient des poids tout en discutant. Elles arrêtèrent leur entraînement lorsqu'elles virent la furry rouge entrer. Asaka leur demanda si elles pouvaient l'aider.
-Salut pareil espèce de louve mal élevée!» Ricanna Lorelei.
-Parle pas toi!» S'exclama en riant Okova. «Qu'est-ce qu'il y a la grande?
-J'veux m'entrainer, mais VRAIMENT m'entraîner. J'ai besoin de vous deux, Solk et V, si je le trouves....vous savez pas où il est?
-Il arrive» Lui répondit Lorelei.

Les furrys très heureuses de se rencontrer tous ensemble parlaient entre elle très bruyamment et se mettaient à rire pour des riens. Une fois V arrivé, l'atmosphère changea du tout au tout. Le silence s'était installer et Asaka s'avança pour lui demander de l'entrainer. Il accepta aussitôt mais ne voulait pas être déçu. Asaka lui avoua qu'elle se sentait au plus haut de sa forme. Il en parrut ravi et ils se dirigèrent tous vers le centre du dôme, dans l'énorme arène de combat. Tous le monde contre la louve rouge aux cheveux bleus. Lorelei commença le bal avec un coup de griffes dans le vide, puis Oko avec un coup de pied suivit d'un coups de coude, V avec un baton de bois l'attaqua en vain et Solk lui sauta dessus avant de se faire projetée à l'autre bout de l'arène. V n'arrêta pas d'attaquer, Lorelei attaqua avec ses griffes, Oko avec ses pieds et Solk se contentait de sauter dans les airs et de tenter d'agripée de sa maîtresse, tous en vain. Ils se mirent à tous l'attaquer en même temps mais seuls quelques rares coups l'atteignait aux pattes arrières et plus rarement au dos. Asaka trouva même un moyen de leurer ses adversaires avec sa queue.

Ils passèrent plusieurs heures à attaquer la louve, qui à tout les coups bloqua ou esquivait l'attaque de tout un chacun, avant qu'elle soit complètement exténuée. Le bras gauche pendait le long de son corps, le bras droit collé au ventre appuyait sur ce dernier pour aider la respiration. Asaka était la seule qui était complètement vidée puisque les autres se relayaient depuis la dernière heure pour ménager leurs forces.
-C'est le temps de passer aux choses sérieuses! TOUT LE MONDE EN MÊME TEMPS! PAS DE CARTIERS! et cette fois, tu dois nous mettre K.O. sinons on te mets K.O.

Asaka inspira profondément et les attaques simultanées commencèrent de plus belles avec beaucoup plus de puissances et ferveur. Solk fûe la première à attaquer. La furry blanche se servait de ses machettes comme une As. Asaka n'avait d'autres options que d'utiliser sa guitare et en moins de deux, elle évita les attaques de Solk, Oko et Lorelei et frappa sa dissiple au ventre pour la projeter dans le mur à l'autre bout de l'arène. La louve blanche s'enfonça dans le mur et échappa ses armes. Ensuite fut le tour d'Oko qui se mangea un coup de poing dans le dos suivit d'une jambette et, avant de tomber au sol, un coup de coude au visage. Lorelei et V était les seuls restant mais ils ne ménageaient pas leurs coups. La furry blanche se prit un coup de griffe au visage, un coup de baton dans les jambes, coup de poing au ventre, placage dans le dos, morsure du bras gauche, corde à linge et un coup de poing directement sur la gueule. Alors que les deux furry pensaient en avoir fini de l'entraînement, Asaka assaina un coup de guitare dans les jambes de Lorelei et, dans le même mouvement, un coup de guitare dans l'entre-jambe de V. Lorelei se releva mais elle retourna au sol aussitôt. La louve aux cheveux rouges lui avait donner un coup de coude directement sur le crâne.

Tout les Cannidés se relevèrent et félicitèrent Asaka pour son combat. V avoua qu'elle venait de pousser ses propres limites comme jamais auparavent. Il ajouta ensuite qu'il devait s'occuper des autres et il partit aussitôt. Okova se sentait fatiguée et elle partie aussi, suivie par Lorelei qui avait un mal de crâne et devait aller travailler. Il ne restait que la louve Alpha et sa dissiple. Elles décidèrent d'aller faire travailler leurs muscles dans la salle où se trouvait Oko et Lorelei précédement. La louve rouge s'assisa à un excerciseur et leva le poids une fois pour voir....le poids justement! Ces poids n'étaient pas comme ceux des humains, en outres, ils étaient fait pour les Cannidés, donc, très, très lourd. Beaucoup plus lourd que des poids Humains.

La furry rouge commença avec des poids légés, mais augmenta très rapidement. Solk ne s'occupait que d'ajouter des poids tandis qu'Asaka les faisait une série de trente. Ensuite Solk en ajoutait d'autres et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il ne reste que deux poids à mettre. Asaka ne fût même pas acapable de finir sa série de trente et il restait encore deux poids à ajouter! Heureusement pour la louve rouge, son égo ne lui permettait pas de laisser deux petits poids la planter, surtout que Solk venait d'avouer que le poids total n'était que l'équivalent de 45 ooo livres humains. La furry se donna à fond et fit sa série, puis, la sbire ajouta les deux derniers poids. Les pattes sur la barre, la determination se voyant sur son visage, le dos bien appuyer sur la planche, elle hurla un bon coup de souleva le poid une fois, puis une autre, et encore une autre.

Elle leva le tout dix fois. Ce n'est que lorsqu'elle déposa le tout que sa vassale la félicita et lui avoua, tête baissée, lui avoir mentie.
-Quand? À propos de quoi? Pourquoi? » Demanda Asaka en s'essuyant le visage.
-Il y à quelques minutes, à propos des poids, pour vous pousser à fond et dépasser vos limites.
-Bon, alors ça donne quoi le total de poids que j'ai lever?
-Et bien.....» elle releva la tête un large sourrire aux lèvres« si vous compter toutes les répétitions que vous avez faites, le poid total est de 50 000 livres. Maîtresse, vous êtes extrêmement forte! Je ne vous imaginait pas avec une telle puissance!
-WOA! C'est pas rien! Ouais, moi non plus je pensait pas être si forte... mais bon, je le suit alors...faut pas me chercher!
-Maîtresse, vous êtes l'être suprême toutes planètes confondues!
-Non, Enium est plus fort, un autre gars et plus fort que mon amour de loup....
-Tout n'est pas dans la force!
-N'empêche que....Bah, aller, vient, ont rentre! Transforme-toi et attends une seconde avant de partir, je grimpe sur ton dos.
-Puis-je vous demandez pourquoi?
-Me sentir bien. Maintenant, grouille!
-Oui.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site