-48.La plage

-Hey merde...Pas croyable à quel point j'm'emerde présentement!» Asaka était adossée au mur, en dessous de la fenêtre, dans le salon.
-Fait chaud j'en reviens pas!» Chiala Enium allongé sur le divant, les deux yeux fermés.
-Maîtresse, voulez-vous que je vous apporte quelque chose de frait?
-Non merci, mais toi s'en un si tu veux, mais j'en prends pas.
-Faudrait sortir...mais pour aller où?» Proposa le loup noir.
-À la plage peut-être?» Solk se servait un æßijĸµł bien froid.
-Méchante bonne idée que t'as là Solk! As-tu une idée de plages où aller?
-Merci maitresse Asaka, et bien....sur Terre. Qu'en pensez-vous?
-Trop d'humains et ont va pas avoir la sainte paix deux minutes! Nah, faudrait rester sur Skyte....
-Il y a la plage de Cordora.
-La page de quoi?» Question Enium désormait assit sur le divant, face à son amoureuse.
-C'est la plage la plus près de Skyte, elle est juste de l'autre coter de la ville je crois...
-Mouais, je sais c'est où, j'y ai étée...mais d'où tu sais ça toi?» Asaka s'était levée et s'étirait.
-Maitresse, je l'ai lue dans les fichiers qui se sont ajoutés à mon armure!
-Mouais...faudrait que je lis tout ça un beau jour.....mais pas là, faut je cherche un bikini! M'as quand même pas aller à la plage avec tout mon stock habituel!
-Pas folle la fille! J'déconne! Bon, hey! Moi aussi j'ai besoin d'fringues! M'as pas aller me baigner au bord de l'eau habillé d'même!

Il ne suffit que de trente minutes à la petite gangpour se rendre en ville et trouver une boutique de vêtements. Asaka et Enium s'étaient séparé pour aller s'acheter leurs fringues. Bien évidemment, Solk avait suivie sa maitresse. Cette dernière lui avoua qu'elle devrait peut-être se mettre du linge un jour, mais que ce jour n'était pas arrivé et que voir sa dissiple sans vêtements ne lui faisait rien puisque sa fourrure était très épaisse. Sur ce point, elle l'enviait. Solk remercie l'Alpha et cette dernière prit deux costumes de bain et trois bikinis. Elle entra dans une salle d'essayage et ce changea. Elle demanda son avis à sa dissiple et lui interdit de simplement dire "ça vous va très bien" juste pour être polie. La furry rouge finie par sortir de la petite pièce légèrement vêtue puis Solk donna une note sur dix, la louve aux cheveux bleus retourna se changer et elle ressortie. Solk donna une autre note et elle retourna se changer.

Entre chaque changement, Asaka prenait tout de même la peine de se regarder dans le mirroir. Elle était d'accord avec les avis de sa sbire sur tout les points, à toutes les fois. La louve termina le tout avec un bikini très, très (comprenez.. TRÈS!!!) légé de couleur gris clair pour le haut et gris foncé pour le bas. Solk donna une cote parfaite, Asaka se regarda dans le miroir et était d'avis que l'ensemble lui allait bien. Elle retourna ce changer et paya. Sa vassale derrière elle, la louve sortie dehors, où son amoureux l'attendait patiemment.

-Et puis?» demanda ce dernier.
-Bah...commence par me dire, toi?» répondit la louve un sourrir aux lèvres.
-J'ai trouver ça» il sortit d'un sac beige des culottes courtes jaune qui, étonnement semblait lui aller assez bien «J'vais aller me changer, sera pas long.» Il retourna dans la boutique et en ressorti dans les minutes qui suivirent habillé de ses shorts. « Et puis? Ça me va?
-T'as du gout man!» lui répondit sa louve, le pouce en l'air. «Minute, m'as te montrer moi! Sauf quand je suis nue, j'ai jamais porter quelque chose d'aussi...petit...enfin...d'aussi....simple...ha et puis tu verra toi même petit veinard! » elle fie comme son amoureux venait de faire et lorsqu'elle ressortie, ce dernier en resta bouche-bé.

Pour le réveiller, la belle louve en bikini l'embrassa à pleine gueule. Ensuite, ils firent appel à leur armure et partirent. Enium et Asaka roulaient sur trois roues, une main tenant fermemant leur sac beige contenant leur linge. Ils roulèrent une éternité pour se rendre à l'infinie. Lorsque, finallement, ils arrivèrent à la plage Solk les guida vers une pointe éloignée de la route où quelques Canidés se baignaient. Les trois furrys allèrent les retrouver. Ils n'étaient pas plus que quinze dont la moitier se baignaient. Quatre jouaient au volley ball tandis que les quatres derniers jouaient au freez bee. Débarrassée de son cmv depuis déjà bonne lurette, Asaka halena la douce brise d'air frais transportant les odeurs de la mer qui lui rapella quelques souvenirs sans trop d'importance ni liens sauf le fait d'être d'heureux souvenirs comme la première fois qu'elle avait embrasser son amoureux et lorsque Léo lui avait donner sa guitare.

Dans ses fringues la rendant hyper sexy, elle s'avança finellement vers ceux qui jouaient au freez bee et entra dans la partie. Solk était partie se baigner et Enium s'était allongé sur une roche au sol et prenait du bon temps en regardant le cul de sa louve dans sa culotte moulante. Il ne tarda pas à tomber endormit. Solk se laissait flotter sur l'eau et parlait de choses et d'autres avec les autres Cannidés tandis qu'Asaka se plaisait à juste attraper et lancer un rond en acier(oui, en acier) tout en parlant, elle aussi, de tout et de rien avec des parfait inconnus. Elle apprit que tout les furry qui se trouvaient sur la plage en ce moment étaient tous des amis et des amoureux ensemble, en outre, tout le monde se connaissaient....sauf Asaka, Enium et Solk.

Malgré être arrivé vers une heure de l'après-midi, l'air était chaud et le soleil tapait fort. La furry rouge décida d'aller se plonger dans l'eau et y resta un bon moment après quoi elle retourna sur la plage et se dirigea près d'Enium, toujours en train de dormir. Lorsque la furry rouge passa tout près de lui pour s'allonger à ses coter, il se réveilla sans faire aucun geste. La louve n'avait même pas remarquer son réveil et il en profita. Une fois allonger sur le dos, les yeux fermer, les cheveux au gré du vent, Enium se retourna brusquement sur elle, lui prit les seins et l'embrassa, tout cela dans un seul mouvement très rapide.

-C'est plus gros que le Mont Everest ces affaires là!» Rigola le loup ténébreux, un large sourrir au visage. La belle louve rouge lui souria et lui prit la fourche.
-Ouais, et ça c'est plus gros qu'un dirigeable!» elle roula sur le coter et se ramassa sur son amoureux. Ils s'embrassèrent et la furry se coucha finallement à coter de son amour de loup.

Asaka fûe la première à se réveiller. Il ne lui fallue que peu de temps avant de vouloir jouer de nouveau au freez bee. Tout les  autres Canidés étaient partient. Les seuls restant sur la plage était la louve, sa dissiple, et son amoureux. Comme la louve rouge semblait vouloir lancer la rondelle d'acier, Solk se donna l'ordre d'aller y jouer avec sa maitresse, pour son bonheur. La furry blanche prit le disque (très lourd pour un humain normal, mais plutôt légé pour ce peuple à fourrure) dans le sable et le lança à sa maîtresse. La louve rouge l'attrapa et lui relança. Enium dormait toujours malgré le soleil qui se couchait à l'horizon.

Les deux louves se lancère le rond gris et froid durant près d'une heure. Solk, quelque peu fatiguée, lança le freez bee de travers et il se rendit directement vers Enium, cependant, il ne se rendit jamais. À quelques mètres de son point d'impact, le disque grisatre s'était stoppé en plein vol. Une lame le transperçant en plein centre vers le haut. La lame était rattachée au manche d'une faux, faux qui était dans les mains de Kyorô, la Zàarka. Un sourrir aux lèvres, elle regardait attentivement sa victime.
-J'vais être honnête avec toi. T'as l'air d'une pute habillée comme ça! J'ai presque pitier pour toi.
-Va chier! T'es juste jalouse que moi, j'suis sexy.
-Toujours pas prête à te laisser mourrir?
-Va te faire mettre! Si tu veux mes pouvoirs, va te falloir les mériter!
-J'espère ne pas trop te faire souffrir.
-Pas moi!

Sur ses mots, Asaka se rendie compte qu'elle ne pourrait se battre normalement, dûe à sa tenue. Elle pensa à sa situation quelques instants, le temps de laisser l'opportunitée à Kyorô d'attaquer. La louve l'esquiva et fie signe à Solk de ne pas intervenir.
-Dit moi Asaka, ta petite blessure au ventre ne t'as pas trop fait souffrire?
-{Va te faire mettre, salope!} Pfffffff, va falloir bien plus que ça pour me tuer!
-J'y compte bien.
-{Mon cul sale vache!}» Sur cette pensée, elle décida de se battre avec son armure, de cette façon, elle pourrait se servir des roues pour attaquer, sauf que le sable de la plage ne lui permettait pas d'esquiver...quand même! Elle serait toujours bien protégée par son cmv  pratiquement blinder, et si les roues ne suffisaient pas, elle pourrait toujours utiliser la bonne vieille guitare! Elle tenta une attaque sous sa vrai forme, remarqua bien vite l'inefficacitée de sa tenue et se transforma.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site