66.Liberté

Asaka essayait de faire un plan d'action dans sa tête, mais son seul plan était et rentrer dans le tas et de tous les battre. Après un court silence, Solk demanda comment ils allaient faire et qu'est-ce qu'ils allaient faire exactement.
-Très simple, j'suis en pleine forme et Enium est super fort, donc personne nous arrives à la cheville alors ont va tous au passage moi et Eni on les clanchent,  tu entre et tu va sur Terre ramasser un peu d'argent et d'la bouffe. Après tu reviens et voilà, on a l'argent et la bouffe!
-Comment tu veux qu'on fasses quelque chose contre les RV? Ils sont des tas! Plus, eux, ils ont de quoi nous foutre une volée et t'as même pas de guitare!» Enium doutait vraiment d'Asaka.
-T'inquiètes...pour le nombre, on a vu pire non? Pour les armes...heu...bah...il y a des pancarte sur cette planète! Bon, aller on y va?
-Ouais, ouais...
-Oui!
-Eni, mon amour, tu me transporte?
-Embarque.

Le loup noir se transforma puis Asaka se plaça sur le moteur et se cramponna. Solk se transforma et le groupe partit aussitôt. En chemin, la louve rouge prit le temps d'arracher une affiche indiquant le numéro de rue puis ils repartirent. La fourrure et les cheveux aux vents, la furry profitait de cette belle journée. Loin devant elle se tenait un assez gros bâtiment carré, la Passage. Et juste autour de celui-ci, une cinquantaine de Cannidés.
-Aller! C'est partit!
{QUOI? SALOPE! VA T'FAIRE FOUTRE!}
{Prends le pas mal, mais je suis bien meilleur que toi pour me battre!}
{Criss! J'allais enfin pouvoir m'amuser!}
{...}
{Réponds}
{...}
{HEY! RÉPONDS MOI QUAND J'TE PARLES!!}
{Étouffe}

-Plus vite! J'veux les saigner!
-Non, oublie ça, on leur fait pas d'mal quand même! Garde toi une gêne! C'est des Cannidés quand même!» lança Enium.
-Bon bah arrange toi tout seul, j'm'amuserai juste sur un!
{J'ai trop faim de toute façon}

Enium ralentie consirablement ce qui permit à sa louve de sauter au sol. Sans attendre, elle lança sa pancarte directement sur un chien gris qui semblait un peu fatiguer. L'arme de dernière minute se logea dans sa cuisse ce qui énerva tout les gardiens. Ils se mirent tous en formation défensive, formant plusieurs équipes de trois, loups, renards, chiens. Enium sauta en l'air et se dévêtit de son armure pour assomer un renard contre le mur derrière lui, puis Solk se mit sur deux roues et fit la corde à linge à près du quart des RVs. La furry aux yeux noirs ramassa son chiens meurtrit, le plaqua contre le mur et planta ses griffe dans son corps. Du sang se mit à couler de sa gueule, puis il hurla de douleur ce qui fit sourrir Asaka.

La louve sortie le foie de son adversaire et le mangea rapidement avant de se voir interrompue par plusieurs Cannidés s'approchant d'elle rapidement. Sans perdre une seconde, elle retira l'affiche logée dans la cuisse de son "dinner", se retourna puis flanqua quelques coups bien placés à plusieurs chiens et renards, les loups eux avaient simplement encaissés les coups puis revenaient à la charge. Asaka s'apprettait à fair un long combat mais un chien tomba du haut des airs et tomba sur ses ennemies. Enium fit un clin d'oeil à son amoureuse et continua le combat. La furry retourna à son dinner, le prit par la jambe gauche et le lança au mur après quoi elle lui brisa une jambe et retourna combattre les autres gradiens. Solk, quant-à-elle, avait réussit à entré au Passage et était déjà rendue sur Terre. Le fight continuait sur Skyte, contre toutes attentes, la louve avait réussie à reprendre controle d'elle-même et combatait ses ennemies sans la volonter de tous les tuer. Ses yeux gris regardaient sans cesse dans toutes les directions, ses oreils écoutaient attentivement tout les sons environnant, son flaire lui dictaient le nombre d'ennemie qui ne diminuaient que très peu. Le temps semblait s'accélérer, toutes ses actions étaient si rapide et précise, coup de patte, de giffes, déffense, contre-attaque, la furry enchainaient les mouvements à un tel vitesse! Une pulsion la fit faire un mouvement qui gâcha le tout, ce qui la poussa à demander à Enium.
-Hey, sais tu pourquoi j'ai des sorte de pulsions électriques qui me passent dans le corps de plus en plus souvent?

**********

La louve blanche ouvrit un oeil, puis l'autre, ne sachant pas à quoi s'attendre puisqu'elle n'avait pas choisie de destination particulière. Devant elle, le noir de la nuit, quelques tentes brunes, des maisons en bois ronds avec toits de pailles, du sable et encore du sable. Solk flaira les odeurs du petit "village" de quelques habitations et fut littéralement transportée par un parfum qui la guida jusqu'à une maison de bois plus grande que les autres. La louve jetta un oeil par le trou servant de fennêtre et se laicha les babinnes du festin encore chaud placé sur la grande table devant elle. Autour de cette table, plusieurs dizaines de personnes dansaient, festoyaient et rigolaient ainsi que quelques enfants qui s'amusaient. La dissiple, désormait libre, entendie un cri derrière elle. D'un mouvement brusque, elle se retourna et vit une petit fille appeurée ant dans sa direction.

Solk n'eue aucunement le temps de réagir qu'elle vit un lion sur sa droit, s'approchant de la gamine.
{Je déteste les félins...T'ES MORTS MON GROS!}
Sans hésiter elle s'auta sur le fauve et lui planta ses griffes dans le crâne. Du sang giclat un peu partout, sur la petit fille du même coup, puis le corps du lion s'échoua dans le sable. Ne se doutant pas qu'elle était observée, elle s'approcha de la fillette, la prit dans ses bras et l'assie sur le corps du félin. La louve lui sourie puis décida de s'introduire dans les festivitées pour manger. Elle se retourna et vit les fêtards, dehors, l'observant.
{Merde...}

********

Le combat était finit depuis peu, il ne restait aucuns gardiens a combatre. Ils avaient tous été vaincus sans leur faire trop de mal...sauf un. Asaka et Enium s'en approchèrent et regardèrent l'état dans lequel il se trouvait.
-Pauvre type» Le chien gémissait de douleur, son corps ensanglanté n'était pas très beau a voir.
-T'en fait pas mec, tout va bien aller» Enium tentait de se rassurer plus que rassurer le mal en point.
Asaka attira son amoureux un peu plus loin du  chien et lui parla a voix basse.
-Qu'est-ce qu'on fait? Si on l'amène à l'hopital ils vont poser des questions....on va être dans la merde...
-L'idée de le tuer me dégoute...il est de notre espèce après tout!
{Moi j'm'en criss de lui!}
{Pas moi...même si je crève de faim...}
{T'auras plus faim si tu me fait confinace}

-Alors on fait quoi? J'ai faim mais je veux pas bouffer un Cannidé!» râla Enium.
-Bah..enlève ton tsx.
-Quoi? Pour quoi faire?
-On le bouffe ce chien!

******

Les villageois devant Solk se mirent a genoux, ils se prostèrent devant la louve blanche, quelque peu tacher de sang. Un d'eux lui parlait mais elle ne comprit pas les premiers mots avant que son tsx commence a traduire.
-...Divine créature nous t'offrons mon frère pour ta protection sur notre village. Accepte ce présent en gage de notre amitier et pour nous avoir débarrasser de ce...
La furry cessa d'écouter, elle était perdue dans ses pensées.
{Que ferait maîtresse Asaka? Il est vrai que je meure de faim, mais je devrais peut-être...Non! Maîtresse accepterait, j'en suis certaine}
Grâce à son anneau caché dans ses cheveux, les parols de la louve étaient automatiquement traduite pour les arborigènes.
-Accepterai vous de m'offrir de l'argent et de la nourriture a volontée?
-Si cela peut vous faire plaisir, envoyer des dieux. Mais...qu'est-ce que l'argent?
{Chouette, et merde...j'ai trouver de la bouffe! Mais pas un rond...Qu'est-ce que je fais....Ha, je sais! Je bouffe leur mec et je m'éclipse auusitôt}
-Oublier ça...apporter moi votre offrande.

Plusieurs personnes se poussèrent pour laisser passer un homme, plutôt grand et fort et, Solk ne le remarqua qu'à ce moment, ne portant qu'un carré de tissu pour cacher son sexe, comme tout les autres villageois.
{Ce peuple n'est vraiment pas avancé côter technologie...ils vont faire une crise cardiaque lorsque je disparaîtrai!}
L'homme s'avança et s'agenouilla devant la louve. Cette dernière lui fendit le crâne d'un coup de griffes sec, lui découpa le haut du corps sans se préocuper de la découpe et commença à manger, joyeuse d'enfin manger de la chair fraîche.
{Bien mieux que mes plantes!}

********

-J'y penses, tu m'as pas encore dit ce que c'est que mes pulsions?» Asaka se déchira une partit du ventre du Cannidé pendant qu'Enium, complètement controlé par son démon intérieur le dévisageait.
-J'en ai rien a foutre de tes pulsions!»
-T'es pas toi même toi!
-Apo, moi je suis moi-même! C'est toi qui te laisse contrôler par ton hôte!
-L'abonner que vous tentez de joindre n'est pas disponible...Apo est mort depuis un sacré bail bro!
-Impossible, alors ils viennent de où ces yeux noir? Cet air malsaint, cette haine dans tes yeux?
Enium se prit une par du cerveau du chien tandis qu'Asaka mangeait une cuisse.
-Elle me controle pas. Maintenant, Asaka et moi, on est qu'une seule et unique personne. J'ai décider de fusionné avec elle.
-T'AS QUOI!? T'ES MALADE! CRISS DE FOU! SALE TRAITRE! JE VAIS T...
-T'AS GUEULE! C'est bien mieux comme ça. Moi, j'm'entends très bien avec moi-même, je suis plus forte sur les deux personnalitées, j'apprends de l'autre...tout est mieux. Je peux me servir de mon autre coté quand je veux, ce qui est super pratique! Je vais pas te forcer à le faire Enium m...
-Enium? Je suis pas Enium! Je suis...
-Cherche pas, t'es dans le corps d'Enium, alors t'es Enium. Si t'es pas content, j'te remets l'petit anneau.
-Mon frère est un traitre!
-TON FRÈRE EST MORT! AU DIABLE, J'VAIS TE FORCER MOI A FUSIONNER AVEC TON AUTRE ESPRIT!
-T'es serieux?» Enium semblait déçu«T'as vraiment fusionné? T'existe plus? Niette?
-En poussière! Oui, je suis sérieuSE! J'ai de l'influence sur mon autre esprit, mais c'est tout.
-Dans ce cas...je vois pas pourquoi je continu a m'obstiner...
-Sage décision. Ça prends deux minutes de pure calme...j'te parle pas pendant deux minutes, mais t'es mieux de pas me niaiser!
{Hey, grouille toi donc de finir de bouffer que je reprenne mon corps!}
{Qu'est-ce que t'as a chialer? J'nous nourrit, plus j'améliore notre relation avec notre amoureux}
{Mais j'aime pas ça être l'esprit...}
{Moi non plus mais je chiale pas pour autant!}
{Mouais ok...s'cuse..}
{Qu'est-ce que t'as dit?}
{Va chier j'le dit pas deux fois!}

*******

Solk venait tout juste de finir son repas qu'elle se leva et demanda de l'eau pour se laver. Tout se sang sur sa douce fourrure soyeuse la rendait plus méchante et cruelle qu'elle ne l'était vraiment. Malheureusement pour elle, l'eau était rare dans ce bled. Furieuse, elle se téléporta ailleur aussitôt. Cette fois, elle sut où aller; Flashcity. Elle apparue aussitôt en plein centre de la ville et, a peine débarquée, elle vit qu'elle devrait continuer ses recherches ailleurs. Devant ses yeux, décombres, carcasses, dépouilles, troues, sang séché et de l'eau. Cette ville avait subit tout un massacre! L'air transportaient des odeurs de mort, de feu, de pourriture, de poussière. C'était évident qu'elle ne trouverait rien d'interressant là, par contre, une fontaine rouge crachait une quantitée impressionnante d'eau a une vitesse et une pression aussi remarquable.

Solk décida de s'y approcher pour y boire. Sa silhouette réflétée par l'eau sous ses pied lui fit remarquer qu'elle était toujours tachée de sang, mais la louve blanche trouva que cela lui allait plutôt bien et décida de ne pas laver sa fourrure. Une fois sa soif étanchée, la furry s'assit sur un monticule de débrit et réfléchie quelque peu.
{Bon... J'ai fait deux mauvaises tentatives..deux de trop! Maîtresse m'en voudrais beaucoup! Mais elle compte aussi sur moi pour lui rapporter de la nourriture et de l'argent... L'idée d'aller à quelque part sans trop savoir où je vais être ne me plait guère... Je dois aller à quelque part où j'ai déjà étée...mais le seul problème...c'est que ma mémoire commence au moment où je suis devenue louve...Je ne connais pas d'endroit où il y a de l'argent...HA! Je sais où aller!}

*********

Leur repas était fini depuis bien longtemps. Les deux amoureux étaient dorénevent chez eux. Ils ne s'étaient pas parler durant tout le trajet, mais lorsqu'Asaka frissonna, elle ne put retenir sa question.
-Hey, au faites...tu m'as pas encore dit ce que c'est que mes pulsions...
-Ha..heu...C'est simple, c'est parce que c'est ta fête! T'as un an aujourd'hui! Un an en tant que louve bien sure!» Enium se mit a rire puis reprit tout son sérieux sans parler, ni bouger, il semblait penser à toutes sortes de choses.
-Woa! Déjà un an! Le temps passe vite! Hey, dit, comment tu te sens depuis que toi et ton...autre toi vous êtes la même personne?
-Justement, je voulais te demander...vous vous parler tout les deux? Ou si....» Enium jetta un regard sur son tsx qu'il avait laisser sur la table.
-Bah, t'en fait pas! On s'engueule même..des fois... {Des fois, souvent même!} Mais c'est ok. Tout est cool. Et puis...c'est pas comme si je me battais avec...moi. Je manque pas d'occasion de laisser mon double prendre ma place, comme ça on est toute les deux contentes! {Arrêtes de mentir! Tu chiales tout le temps!} Et puis, vu qu'on partage les mêmes pensées, c'est con a dire, mais je me fait confiance...pour ne pas être trop cruelle, parfois...me semble...
Enium se mit à rire ce qui décontracta l'atmosphère.
-Alors tout va bien dans ce cas! C'est vraiment bisard de se parler à soit même pareil...
-Ouais, mais c'est plus con de s'engueuler soit même...
-Au moins, tu vois, j'me controle plutôt bien...même si j'ai vraiment envie d'aller en tuer d'autres!
-Va te falloir apprendre a controler ça...sinon tu va te ramasser à être encore plus violent, sadique et morbide que moi!
-T'inquiètes, je veux pas leur faire de mal, juste les tuer d'un seul coup sec et rapide.
-Retiens toi..au début c'est dure, mais tu t'habitus vite...
-En passant...Bonne fête mon amour!
-Merci! J'ai hâte que Solk arrive...j'ai envie de jouer de la guitare...Minute! » La furry sortie son i-pod de la poche de sa jupe et l'ouvrit» Fuck la guitare je peut écouter de la musique! Ça fait tellement longtemps que j'ai pas fait ça!

********

Solk se promenait depuis quelques minutes dans les rues de a ville. Par chance, ou mal chance elle n'était pas encore certaine, il faisait nuit. La furry pouvait donc se promener librement sans avoir a changer d'apparence ou encore à entendre les cris des humains... Elle détestait tellement entendre des cris humains...celui des femmes surtout! Des cris tellement aigües qui lui faisait mal aux oreils à tout les coups. De temps en temps une voiture passait et l'éclairait. La plupart du temps, les  conducteurs appuyent sur le gas et se sauvent, d'autres fois, elle préferraient ce type de conducteurs, ils s'arrêtaient, restaient dans leur voiture et l'observaient. À ceux-là, Solk bondissait sur la voiture, brisa soit le pare-brise ou la vitre de coter et sortait le ou la conductrice pour lui casser le cou ou encore lui exploser le coeur d'un coup de griffes.

{Trop curieux egale servir de manger aux loups!}
Après les avoirs tuer pour empêcher qu'ils se réveillent et s'enfuient, la furry les lançaient dans les bois entourant la ville. De cette façon, lorsqu'elle aura trouver de l'argent, elle trouverait les corps à l'odeur, mais aucuns humains ne les verraient!
{C'est bien vrai ce que maîtresse disait, la forêt qui entour Sept-Îles est vraiment très utile!}
Lorsque Solk eue assez de corps, elle décida de se diriger vers le fleuve. Sans trop savoir pourquoi, elle savait qu'elle trouverait de l'argent par là. La louve aux cheveux noirs halena l'air et, flairant le saler des eaux fluviales, sut son chemin aussitôt. Elle attendie tout de même quelques moments au beau millieu du boulevard. Elle resta planter un bon moment, attendant un dernier conducteur stupide et curieux.

Lorsque sa chance tourna, elle prit le conducteur par les épaules et jeta le corps au sol, puis elle prit place dans la voiture verte et partie vers le fleuve. Elle descendie toutes les rues en vitesse avant de laisser la voiture faire un vol plané a partir de la dernière rue et plongée dans les eaux. Une fois débarasser de ça, elle décida de marcher le long de la rive, sur Arnaud. Après quelques minutes de marche, elle passa devant un petit resto. Ce restaurant lui faisait un drôle de sentiment, elle avait l'impression que quelque chose d'important c'était déjà produit à cette endroit. Après quelques secondes bêtement plantée devant la vitrine du resto, elle remarqua qu'un humain la regardait attentivement.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site