-67.Un humain étrange

(si vous voyez un nom qui est pas cencer être là, veuillez me le dire s'il vous plait... (style, Lex au lieu de Thomas...) parce que j'ai fait quelques changements de dernières minutes, mais je ne trouve pas tout les "Alex" et les "Lex")


Asaka écoutait les chansons qu'elle avait sur son i-pod et se rendit vite compte qu'elle n'avait pas beaucoup de groupes, ni même de chansons. La musique vibrait partout dans la maison malgré tout.
-Dyz, est-ce qu'internet fonctionne toujours?
-Sur Terre, oui. Mais ici, la technologie est bien plus avancée.
-C'est compatible avec l'i-pod?
-Je suis désolé de vous annoncer que votre technologie est bien trop inférieur à celle de la planète et rien ici n'est compatible excepter pour la lecture de vos fichiers.
-Fuck... {Une raison de plus de...}
Elle cessa de penser à ses projets futur. Rien n'était sur alors ce n'était pas utile de se faire des idées.

*******

Solk, surprise que l'humain lui sourit, s'avança de quelque pas vers lui  en le décrivant du regard. Polars noir, collier en chaine avec une tête de mort dessus, brassard à studs, chandail noir sous son polo, jeans bleau, sale et presque puantes. Quelques chaines pendaient le long de ses pantalons.
-Salut, sa va? J'crois que je peux t'aider, mais avant....» le gars s'avança vers la louve blanche, l'enlaça par la taille, la caressa, il se frotta à elle, lui flatant le dos. Il alla même jusqu'à se frotter le visage contre son ventre. Il respirait ses odeurs. La louve, au début stupéfaite de stupéfaction, ne put bouger. Puis, lorsqu'elle se reprit, elle se laissa faire quelques instants,  puis elle le repoussa quelque peu. L'humain ne semblait vraiment pas avoir peur de Solk, malgré sa fourrure maculée de sang.
-T'es qui toi? Qu'est-ce que tu veux?» Solk regrettait de l'avoir pousser, se faire carresser comme ça, enlacer, serrer...tout cela lui procurait un bien fou qu'elle n'avait jamais ressentie auparavant.
{Comment un humain peut aimer une louve? Ça n'as aucun sens!}

-Ha, ouais..moi...» il marqua une pause le temps de réfléchir puis continua«  Moi, j'm'appelle Thomas, mais j'aime mieux Tho. J't'ai vue à la télé, plusieurs fois même. Depuis que je t'ai vu avec les autres, j'ai pas cesser de t'étudier.
-M'étudier?
-Nonon, t'inquiètes, rien de méchant, je veux juste tout savoir de toi et c'est...
-Es-tu en train de dire que tu m'aime?
-J'volerais, je turais, j'me turais pour toi! Tu vois, moi, j'en ai marre de mon corps d'humain...c'est pitoyable et pathétique...ma vie est nul en plus... j'voudrais être un loup, comme toi. Être à tes côter...
-Qu'est-ce que tu sais sur moi?
-Que tu viens de Flashcity, ville qui a été ta dernière sous forme humaine. Depuis, tu te tiens avec une louve rouge, Asaka j'crois, et des fois t'es avec des félins, d'autres avec un loup noir...t'aime bien t'amuser, en faisant un carnage avec tes...aussi j'ai remarquer, à te voir aller, que c'est pas toi la dominante. La rouge est en tête j'crois, alors j'suis pas sure si tu aimes tuer, ou si c'est que t'es obliger et que tu veux faire paraître que...j'sais que vous foutez le camp de la Terre toi et les autres, pour aller où je sais pas. J'suis certain qu'il en existe d'autres comme toi, et je veux en faire partit. Ha! et tu t'appelles Solk!

Solk était vraiment sous le choc. {Cet humain me connait VRAIMENT beaucoup!}
-Qu'est-ce qui te fait dire que moi, je t'aime?
-Rien, c'est pour ça que je t'ai caresser. Comme ça, si t'ai pour me tuer, au moins je mourrai heureux.
-Pourquoi, MOI?
-Je sais pas, je t'ai vue à la télé et je flippait, j'te regardait tout le temps, juste toi.  J'ai passer des heures à chercher tout ce que je pouvais trouver sur toi. En plus, je suis pas loin de me prosterner devant les loups...plus, tu es vraiment belle, t'es gentille, plutôt amicale, tu sens super bon...c'est dure à dire...j'ai comme quelque chose qui me pousse à me reprocher de toi...de me faire ami...de...
Comme Tho semblait plutôt scincère, Solk lui proposa un marcher.
-Bon, tu disais que tu pouvais m'aider hein? À quoi tu faisait allusion?
-Haaaaaaa, ça! Tout. J'connais un peu de tout! J'suis le spécialiste du général après tout! Qu'est-ce que tu veux savoir et je te dit tout ce que je sais...mais si je voudrais bien...
-Écoute bien ce qu'on va faire, si tu me dit ce que je veux savoir, j'te promets de faire de toi un loup. Ça te va?
-Hooooooooooo! Oui c'est sur que ça me va! C'est une des deux choses que je veux le plus au monde!
-C'est quoi l'autre?
-Ça...c'est impossible...parce que je suis humain...et...même lorsque je viendrai loup...j'ai pas grand chances non plus...ÇA....c'est ton amour.

La louve ne bougeait plus, elle était bloquée, ne pensait à rien, ne disait rien. Elle était carrément sous le choc. Thomas la débloqua en lanlaçant dans ses bras et en la serrant. Puis il recula avant qu'elle ne le fasses, même si elle n'avait aucunement l'intention de le repousser.
-T'es sincère?
-Oui.» Le gars semblait très sur de lui, confiant.
-Bon...alors..je te demande deux choses dans ce cas, et t'aura deux choses en retour.
-D'accord!
-J'ai vraiment besoin d'argent, le plus possible, le plus vite possible.
-Juste ça? Facile! La banque est de l'autre coté du quartier! Deux minutes et j'y suis alors, toi, quinze secondes!
-Merci, tu viens de t'assurer une vie de loup!
-YEAH!!!
 Solk était heureuse de le rendre heureux.
-L'autre chose, si tu me promet, de toujours m'aimer comme ça, de me prendre dans tes bas, d'être à mes cotées comme mon ombres de
-Tu es déjà ma déesse!» coupa Thomas. «Je te vénères!
{Woa! il est vraiment fou de moi! J'doit avouer, me sentir aimer comme ça,je l'aime moi aussi...}
-Changement, de dernière minute, si tu va chercher l'argent pour moi, j'te donne une surprise!
-Tout de suite!

Thomas chercha quelque chose du regard, puis avança rapidement vers un pickup vert. Il sorti des clefs de sa poches, démarra et partit en trombe. Lorsqu'il passa tout près de Solk, il lui souria chaleureusement et tourna la coin de la rue en vitesse. Solk remarqua le pickup.
{C'est le même que maîtresse vole lorsqu'elle vient dans cette ville! Thomas reste tout près de la forêt! Quelle chance!}
La louve entendit du verre se fracasser, quelque chose de massif se faire emboutire, puis se fut le silence un bon bout de temps. Le silence fut romput par un bruit métallique égratignée. Tho revint sous peu, un guichet automatique attacher derrière la camionette. Il descendit de son truck et fit signe à Solk d'y entrer.
-Ton carrosse est arrivé!
-Non, tu conduis, amènes moi quelque part où personne peut nous trouver.
-Partout oû je vais aller, on va nous trouver, avec ce machin qui marque l'alphalte...
Solk lui sourrit, fit le tour du camion, prit le guichet et le déposa dans la boîte du pickup avant d'embarquer coté passagé. Thomas souria tout en étant stupéfait de la force de la louve, puis il retourna derrière le volant.
-Voir ta force à la télé, et le voir en vrai, c'est vraiment deux choses différentes!» L'humain appuya sur l'accelerateur et la camionnette avança vers le haut de la ville.
-Tu habites près de la forêt non?
-Ouais, t'as remarquer le pickup non?
-Unhun.
-J'connais une baraque, planquée dans le bois,là, on va avoir la sainte paix.

Repensant à sa raison première de sa visite sur Terre, la louve demanda de suivre le boulevard et d'arrêter à chaque voiture qui ne bougeait pas. Ce qu'il fit à tout coup. À chaque arrêts, Solk sortait, allait dans le bois, prenait un corps et le jetait dans la boîte, puis ils repartaient.
Après un bout de temps, Thomas brancha son i-pod et fit jouer une musique déchainer, très bas dans la voiture.
-J'le mets pas fort, avec tes oreils, ça doit paraître déjà plutôt fort.
-Au début, oui, mais on s'habitue vite aux hauteurs de sons.
Tout le chemin, l'humain posa des dizaines de questions, autant sur Solk, que sur les loups en générales. Une fois la collecte terminer, ils se rendirent sur un chemin de terre et Thomas ferma les phares du truck, roulant très lentement pour ne pas se faire repairer. Quelques minutes plutard, l'humain et la louve se trouvait dans une planque assez vieille, mais plutôt confortable pour une baraque tombant en morceaux.

Thomas frissonna et se mit a grelotter.
-Qu'est-ce qu'il y a?» demanda Solk, surprise de s'inquiété pour Tho.
-Toi avec ta fourrure tu sens pas ça..mais en fin novembre...y fait vraiment froid!
-Je connais un bon moyen de te réchauffer, en plus c'est ta surprise. Où sont les chambres ici?
-Au premier!» Thomas se retenait de ne pas sauter partout, quoiqu'il n'avait pas vraiment besoin de se retenir, le froid le faiait pour lui.« Suis moi.
L'humain, enjoué, monta les marches rapidement, suivit par la furry blanche. Un fois en haut, il prit a droit et suivit un couloir pourrit jusqu'au fond. Il ouvrit une porte et entra dans la chambre qui, visiblement, avait étée beaucoup plus entretenue que le reste de la piôle. Solk entra, doucement dans la pièce et poussa Thomas sur le lit, puis elle déchira son t-shirt et se plaça au dessus de lui. Sans perdre de temps, Thos enleva son polars et son t-shirt sans quitté le regard de la louve. Solk l'embrassa vivement. Thomas sentit tout son corps frissonner, cette sensation le faisait flipper. Il était en extase seulement avec un baiser de sa belle louve. Puis d'un coup sec, Solk lui retira ses jeans. Tho enleva ses boxers. Solk l'embrassa de nouveau, plus longuement, plus passionément.

******

-CALVAIRE! » Asaka en avait marre de son i-pod. Ce dernier ne répondait plus. Il ne faisait plus que faire jouer les mêmes trois secondes d'une chanson nul à chier. La louve le lança contre le mur, furieuse. Le petit lecteur brisa en plusieurs morceaux avant de tombé au sol.
-CRISS DE MERDE! TECHNOLOGIE DU CALISSE!
-Du calme! t'en fait pas, c'est pas si grave que ça...aller, vient plutôt par ici voir.
Asaka laissa faire son i-pod en miette et entra dans sa chambre. Enium l'attendait assis devant une petite table ronde, un jeu de cartes dans sa patte.
-Strip poker?
-Pourquoi pas!
La louve rouge s'assit à la table plus Enium brassa les cartes.
-Plustard...je sais pas quand j'aurai fini, j'ai quelque chose à te montrer.
-Quoi?
-Je sais que t'aimes pas le rap, mais moi oui et j'en ai écrit un.
-WOA! MAIS C'EST SUPER ÇA! Même si je déteste ça, c'est sure que je veux entendre ton rap.
-Super! Et puis, peut-être bien qu'on fera un duo plutard!» Enium se mit a rire et donna les cartes.
Il y eue quelques minutes de jeux, en silence, puis Asaka se fit battre.
-Fuck! Ça commence mal!
-Moi je trouve que ça va bien!
-Ha―Ha! Mais sérieusement, moi, ça me dérange pas...on pourrais essayer.
-De?
-Un duo.
-J'disais ça pour rire!
-Bah, on a rien a perdre!
-C'est sur...

*****

Les fenêtres étaient givrée de bué. Thomas n'avait plus du tout froid, il était même en sueur, Solk aussi. Thomas était allongé sur le lit, la belle louve à ses cotés. Puis, soudainement, elle se leva, lui sourrit et s'excusa.
-Pourquoi?
-Je dois y aller, j'ai déjà prit trop de temps. Mais je reviendrai pour t'amener avec moi, c'est promis. Attends mon retour, reste ici. A plus.
Sans attendre de réaction, la furry lui tourna dos et partit. Thomas se rhabilla en vitesse et sortit dehors. Plus rien, ni louve, ni truck, ni guichet, ni corps morts...rien. Thomas retourna à l'intérieur et finit de s'habiller. Puis il retourna dehors et s'arrangea tant ben que mal pour se couper du bois et se chercher de la bouffe...

******

Solk n'aurait jamais cru possible qu'elle pouvait téléporter autant de trucs en même temps. Comme l'avait dit sa maîtresse, elle s'était téléportée au désert de Rant et devait maintenant rouler jusque chez elle. Par chance que Tho avait fait le plein d'essence! Solk repensa à son humain.
{J'aurais pas dut...ce que je peux être stupide parfois! Me laisser prendre d'amour par un humain...comment je vais dire ça à Maîtresse Asaka? Le pire c'est de lui avoir promis de faire de lui un loup...HAAAAAAAA qu'est-ce que je vais faire!? Je l'aime, je l'aime bien, mais je ne peux pas m'attacher à lui! Ce n'est qu'un humain! Et Maîtresse Asaka...que va-t-elle penser de tout cela?}

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site